Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Des candidats de téléréalité face à Daech pour promouvoir l’immigration
Publié le 

22 juillet 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Des candidats de téléréalité face à Daech pour promouvoir l’immigration

Des candidats de téléréalité face à Daech pour promouvoir l’immigration

Où s’arrêtera l’imagination des scénaristes de téléréalité ? En Australie, une émission a envoyé six candidats en Syrie et en Irak face à Daech… pour faire accepter à l’opinion d’accueillir plus de réfugiés.

C’est ain­si que trois can­di­dats de « Go back to where you came from » (« Retourne d’où tu viens ») se sont retrou­vés dans un camp kurde en plein milieu d’un échange de tirs avec les com­bat­tants islamistes. « Les com­bat­tants kur­des tiraient et essayaient de repouss­er les dji­hadistes en dehors des vil­lages. Ils nous ont dit ne pas con­naître notre posi­tion et moi je n’ai pas vrai­ment réal­isé le sérieux de la sit­u­a­tion », racon­te l’une des can­di­dates.

Il lui aura fal­lu quelques jours pour se ren­dre compte de ce qui s’é­tait passé : « Des gens se font tuer là-bas et nous, nous étions sur le ter­rain en guerre con­tre Daesh, nous auri­ons pu nous faire tuer. »

Le but de cette prise de risque absurde et inouïe ? Sen­si­bilis­er l’opin­ion publique aus­trali­enne afin qu’elle accepte d’ac­cueil­lir plus de réfugiés sur son sol, notam­ment en prove­nance de Syrie et d’I­rak… En Aus­tralie, des mesures rad­i­cales ont récem­ment été pris­es con­tre l’im­mi­gra­tion, et 60 % de la pop­u­la­tion est opposée à l’ac­cueil de réfugiés.

Ain­si, pour faire pass­er la pilule, quoi de mieux que de ris­quer la vie de citoyens lamb­das et de l’ex­pos­er au pub­lic ? L’émis­sion sera dif­fusée du 28 au 30 juil­let sur la chaîne SBS.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision