Accueil | Actualités | Médias | « Délit d’images » bloqué par Facebook après avoir dénoncé une exposition pédophile
Pub­lié le 2 septembre 2015 | Éti­quettes :

« Délit d’images » bloqué par Facebook après avoir dénoncé une exposition pédophile

Pour avoir publié un article dénonçant le contenu zoo-pédophile d'une exposition soutenue par la ville de Marseille et la région PACA, la page Facebook de Délit d'images ainsi que les profils de ses administrateurs ont été bloqués... pour cause de promotion de la pédophilie.

« Nos libertés s’amenuisant, la liberté d’expression étant notre premier combat, nous ne pouvons accepter d’être ainsi censuré par Facebook qui, de plus, laisse publier d’abominables photos pornographiques ou des propos islamiques haineux voire pire… », plaident David Miège et Isabel Orpy dans un communiqué.

Afin de remédier à cela, ces derniers invitent leurs fidèles lecteurs à les suivre en se rendant directement sur leur site ou en s'abonnant à leur lettre d'information. « En venant nous lire en nombre sur le site de Délit d’images, vous nous aiderez à rester libres et à toujours mieux vous informer », concluent-ils.

Rappelons que David Miège est actuellement poursuivi pour une caricature publiée dans Minute et montrant un singe se plaignant d'avoir été comparé à Christiane Taubira. Relaxé en octobre 2014, le dessinateur se retrouve à nouveau poursuivi en appel sur demande du parquet.

À mesure que la liberté d'expression se réduit, la dépendance des sites de réinformation envers les réseaux sociaux paraît de plus en plus contraignante.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux