Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
D8 : l’intermittente contestataire licenciée

23 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | D8 : l’intermittente contestataire licenciée

D8 : l’intermittente contestataire licenciée

Derrière les paillettes, les rires forcés et la bonne humeur obligatoire, la réalité sociale de la télévision se révèle souvent beaucoup moins clinquante.

Ain­si, Sophie Tissier, qui, le 30 mai dernier, était inter­v­enue sur le plateau de « Touche pas à mon poste » pour dénon­cer ses con­di­tions de tra­vail et sa pré­car­ité salar­i­ale, vient d’être licen­ciée par la chaîne D8.

Cette inter­mit­tente, en charge du promp­teur sur le plateau de l’émis­sion de Cyril Hanouna, avait en effet pris « sauvage­ment » la parole pour s’élever con­tre le sys­tème salar­i­al, jugé au rabais, en vigueur chez D8, fil­iale du groupe Canal Plus, sus­ci­tant immé­di­ate­ment l’empathie et la sol­i­dar­ité de façade des divers inter­venants de l’émission.

Mais à la ren­trée, Sophie Tissier a été défini­tive­ment écartée des plan­nings de pro­duc­tion de « Touche pas à mon poste » où elle exerçait depuis plus de deux ans.

Voir aussi : Précarité : les intermittents de D8 se mobilisent

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.