Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Baylet seul à Midi Libre
Publié le 

1 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Baylet seul à Midi Libre

Baylet seul à Midi Libre

Jean Michel Baylet, président du groupe La Dépêche du midi, a été lâché par ses partenaires (Fontès, Nicollin, Font), dans le rachat des Journaux du midi (Midi libre, L’Indépendant, Centre presse Aveyron) à Sud Ouest. Explications.

La Dépêche rachètera dans un pre­mier temps 90% des trois quo­ti­di­ens du Langue­doc, une opéra­tion qui devrait se con­cré­tis­er à la mi-mai. Le groupe Cen­tre France (La Mon­tagne) pren­dra lui une par­tic­i­pa­tion sym­bol­ique de 5%, tout comme deux ban­ques. En cours de route, les parte­naires locaux du groupe de médias toulou­sains, qui devaient com­pos­er le tour de table à hau­teur de 40%, ont jeté l’éponge pour dif­férentes raisons.

La pre­mière est économique et sociale. Les Jour­naux du midi, pour­tant béné­fi­ci­aires de 500 000 euros en 2014, seront restruc­turés dans le cadre du rap­proche­ment avec La Dépêche. 150 sup­pres­sions de postes sont prévues, car les deux groupes dou­blon­nent sur plusieurs départe­ments. Or, l’ar­chi­tecte mont­pel­liérain François Fontès, le groupe de recy­clage de déchets Nicollin SA, et l’ex­ploitant de salles de ciné­mas, Jacques Font, ne veu­lent ni financer un plan social, ni en pâtir côté répu­ta­tion.

L’autre rai­son est poli­tique. Depuis qu’il a per­du en mars la prési­dence du con­seil général du Tarn et Garonne, le rad­i­cal de gauche Jean-Michel Baylet est net­te­ment moins en cours auprès de “Loulou” Nicollin. Le numéro trois du recy­clage des ordures ménagères en France n’a plus rien à espér­er du patron du MRG dans la recon­duite des con­trats en cours. Baylet, large­ment affaib­li, n’in­spire plus non plus la même empathie de la part de François Fontès. L’ar­chi­tecte, égale­ment pro­mo­teur immo­bili­er (Hugar), ne peut plus compter non plus sur le coup de bouche de Baylet dans les futurs con­cours d’ap­pels d’of­fres. Con­cer­nant Jacques Font, le cas de fig­ure est dif­férent. Pro­prié­taire de soix­ante salles de ciné­ma en Langue­doc-Rous­sil­lon mais aus­si dans le Cen­tre et sur la côte atlan­tique, le per­pig­nanais n’é­tait intéressé que par le quo­ti­di­en L’Indépen­dant. Il était prêt à pay­er un mil­lion d’eu­ros pour la moitié du jour­nal, ce qui a été jugé notoire­ment insuff­isant par La Dépêche. De sur­croît, ses posi­tions en faveur de l’au­tonomie de la Cat­a­logne étaient frontale­ment opposées à celle de Jean-Michel Baylet, ce qui aurait provo­qué la brouille entre les deux entre­pre­neurs.

Out­re ces décon­v­enues, la cerise sur le gâteau serait, pour le PDG de La Dépêche, un refus de l’Au­torité de la con­cur­rence de valid­er la ces­sion pour 15 petits mil­lions d’eu­ros. Les jour­naux du midi avaient été rachetés en 2007 90 mil­lions d’eu­ros par le groupe Sud ouest au Monde.

Crédit pho­to : Par­ti social­iste via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision