Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Assises du journalisme 2014 : le « Brand content »

19 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Assises du journalisme 2014 : le « Brand content »

Assises du journalisme 2014 : le « Brand content »

Parmi la dizaine d’ateliers professionnels des 8èmes Assises du Journalisme de Jérôme Bouvier l’un des plus heuristiques fut certainement celui consacré aux nouvelles formes de publicité dans les médias dits encore d’information.

Présidé de main de maître par Amau­ry de Rochegonde (Straté­gies), l’atelier a mis en lumière les nou­velles pra­tiques de brand con­tent, de native adver­tis­ing et autres formes de rédac­tion­nel. Charles Gros de Trade­Lab, Charles Def­fontaine de Ady­oulike (deux agences de com­mu­ni­ca­tion rédac­tion­nelle), Benoît Cam­pagne rédac­teur en chef de L’Express.fr, Cyrille Frank de Médiaculture/Médiacadémie, Stéphane Mar­tin de l’ARPP (Autorité de Régu­la­tion Pro­fes­sion­nelle de la Pub­lic­ité ex OVP) ani­maient les débats.

« Forbes s’est sauvé grâce au native adver­tis­ing », annonce le pro­prié­taire du jour­nal améri­cain. « Forbes s’est sauvé au prix du jour­nal­isme » com­mente en con­tre­point Jean-claude Guille­baud. Le New York Times, The Econ­o­mist, Le Monde, L’Express et bien d’autres se sont engouf­frés dans la brèche où les mag­a­zines féminins les avaient précédés depuis longtemps.

À titre d’exemple : les pages L’Express Votre Argent ont affer­mé depuis trois ans un espace « Mon argent m’intéresse » à un organ­isme financier Bfor­Bank. Ce dernier déter­mine le con­tenu, le jour­nal­iste peut refuser un texte, il n’y a pas de nom de pro­duit dans le texte ni de men­tion « pub­lic­ité », les liens inter­net ren­voient à Bfor­Bank. L’article partagé sur les réseaux soci­aux peut pass­er pour un arti­cle orig­i­nal de l’hebdomadaire et ain­si tromper au moins par­tielle­ment le lecteur

Les mar­ques veu­lent « ren­tr­er par le con­tenu et plus par le pro­duit » devant la réti­cence des jeunes con­som­ma­teurs face à la tra­di­tion­nelle « réclame ». Si les mar­ques et les pub­ards y trou­vent leur compte il est clair que la « muraille de Chine » entre régie pub­lic­i­taire est tombée. Et qu’elle n’est pas prête d’être recon­stru­ite.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).