Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Assange, un pas de plus vers l’extradition et un mariage

17 mars 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Assange, un pas de plus vers l’extradition et un mariage

Assange, un pas de plus vers l’extradition et un mariage

17 mars 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Le conflit russo-ukrainien cache le reste de l’actualité. Ainsi, Julian Assange, détenu depuis 3 ans dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, s’est-il vu refuser un appel pour infirmer une possible expulsion vers les États-Unis.

Appel rejeté par la Cour Suprême britannique

En décem­bre 2021, les avo­cats d’Assange avaient demandé la pos­si­bil­ité de faire appel après un arrêt de la Haute Cour qui avait con­fir­mé la pos­si­bil­ité juridique d’une expul­sion. Cet appel avait été fait auprès de la Cour Suprême bri­tan­nique. Cet appel a été rejeté par la Cour Suprême le 14 mars 2022. Les avo­cats d’Assange ont déposé un nou­v­el appel devant la Cour des Mag­is­trats de West­min­ster qui a qua­tre semaines pour se pronon­cer. S’ils con­fir­ment la pos­si­bil­ité d’une extra­di­tion, c’est au min­istre de l’Intérieur (Home Sec­re­tary) Madame Pri­ti Patel d’ordonner l’extradition ou d’y surseoir. Pri­ti Patel, d’origine indi­enne, appar­tient à l’aile droite du Par­ti Con­ser­va­teur et est réputée proche d’Israël et des États-Unis.

Mariage le 23 mars

C’est peut-être dans la per­spec­tive d’une possible/probable expul­sion vers les États-Unis où il risque 175 années de prison que Assange a annon­cé son mariage dans la prison de Bel­marsh avec Stel­la Moris, 38 ans, avo­cate d’origine sud-africaine avec laque­lle il a déjà deux enfants, Gabriel et Max nés en 2017 et 2019. Leur mariage aura lieu quelques semaines avant le troisième anniver­saire de son arresta­tion d’avril 2019 quand il fut expul­sé de l’ambassade équa­to­ri­enne de Lon­dres, à la suite d’accords entre le nou­veau prési­dent de l’Equateur Lenin Moreno,et les autorités améri­caines. Peu avant, l’Equateur obtient un prêt de 10 mil­liards de dol­lars du FMI et de la Banque mondiale.

Voir aus­si : Julian Assange, por­trait d’un com­bat­tant de la lib­erté d’information

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés