Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Assange en prison pour un an, mais le pire est à venir

5 mai 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Assange en prison pour un an, mais le pire est à venir

Assange en prison pour un an, mais le pire est à venir

Arrêté le 11 avril 2019 après quelque sept ans de réclusion à l’ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange a été condamné à 50 semaines de prison pour avoir violé les termes de sa liberté conditionnelle lorsqu’il s’est réfugié à l’ambassade. Les autorités suédoises le réclament pour un « crime sexuel » probablement inventé de toutes pièces et les États-Unis demandent son extradition, officiellement pour « conspiration » mais il pourrait être jugé pour haute trahison et envoyé à Guantanamo.

Rappel de quelques dates

2006 : Fon­da­tion de Wik­ileaks.

2010 : Pub­li­ca­tion de plus de 90 000 doc­u­ments clas­si­fiés con­cer­nant la guerre d’Afghanistan.

Mise en ligne de plus de 400 000 notes sur la guerre d’Irak et de plus de 240 000 câbles diplo­ma­tiques améri­cains.

En novem­bre la Suède lance un man­dat d’arrêt con­tre Assange pour « agres­sion sex­uelle et viol ».

Assange est arrêté en décem­bre à Lon­dres et libéré sous cau­tion.

2012 : Le 19 juin Assange se réfugie à l’ambassade d’Équateur

2016 : Wik­ileaks pub­lie plus de 19 000 cour­riels des équipes d’Hillary Clin­ton, mon­trant com­ment celle-ci veut dis­créditer son adver­saire démoc­rate Bernie Sanders.

2017 : La Suède classe sans suite l’affaire de viol mais garde le dossier ouvert jusqu’à mi 2020.

2018 : L’Équateur obtient un peu plus de 10 mil­liards de dol­lars de prêts du FMI et de la Banque mon­di­ale.

2019 : Le nou­veau prési­dent équa­to­rien, Lenin Moreno, lâche Assange qui est arrêté le 11 avril.

Lâché par ses pairs

Alors qu’Assange avait reçu de nom­breuses récom­pens­es inter­na­tionales (Le Monde, Time, The Econ­o­mist, Amnesty Inter­na­tion­al), la plu­part des grands jour­naux se réjouis­sent de son incar­céra­tion. The Econ­o­mist le traite de « ene­my agent » (12 avril 2019), Medi­a­part (11 avril 2019) par­le de sa « déchéance », Le Monde (14/15 avril 2019) juge « qu’il n’est pas un ami des droits de l’homme ». Sig­nalons un arti­cle par­ti­c­ulière­ment répug­nant d’Amaelle Gui­t­ton dans Libéra­tion du 2 mai 2019 où Assange est déclaré « cham­pi­on de la trans­parence en eaux trou­bles ».

Voir égale­ment à ce sujet, et dans un sens con­traire, l’excellent arti­cle de Juan Bran­co dans Le Monde diplo­ma­tique de mai 2019 sur « L’impitoyable Julian Assange ». Rap­pelons que la France a tou­jours refusé de lui accorder le statut de réfugié poli­tique. Ses motifs com­plets d’inculpation aux États-Unis demeurent secrets mais il risque a min­i­ma l’emprisonnement à vie, un aver­tisse­ment pour tous ceux qui oseraient défi­er la puis­sance améri­caine.

Crédit pho­to : Can­cillería del Ecuador via Flickr (cc, 2014)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision