Accueil | Actualités | Médias | Vers un plan de départ de 300 personnes à Radio France
Pub­lié le 25 mars 2015 | Éti­quettes :

Vers un plan de départ de 300 personnes à Radio France

Alors que la polémique enfle au sujet de la rénovation du bureau de son président et que les grèves se multiplient, Radio France a publié son plan d'économies.

Lors d'un comité central d'entreprise, la direction a ainsi annoncé qu'elle visait un plan de départ de 300 salariés pour économiser entre 17 et 24 millions d'euros de masse salariale, qui représente 60 % du budget annuel du groupe, d'ici 2019. « Nous travaillons sur l’hypothèse de mesures d’accompagnement de départs volontaires, notamment à destination des seniors. Mais son ampleur dépendra des autres mesures retenues », a précisé Mathieu Gallet, le PDG, dans le Monde.

Récemment montré du doigt pour avoir fait rénover son bureau pour plus de 100 000 euros, le patron de Radio France a été contraint de présenter ses excuses aux salariés. Vendredi dernier, le ministère de la Culture a d'ailleurs ouvert une enquête sur les dépenses de la radio.

Suite à l'annonce du plan de départ, les syndicats ont fait part de leur colère et ont appelé les salariés à poursuivre la grève. « Nous n’avons plus confiance en vous. Il va falloir des actes forts, un projet digne des attentes du public et des salariés. Faute de cela le conflit durera », a indiqué le syndicat SUD.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This