Accueil | Actualités | Médias | Vers un plan de départ de 300 personnes à Radio France
Pub­lié le 25 mars 2015 | Éti­quettes :

Vers un plan de départ de 300 personnes à Radio France

Alors que la polémique enfle au sujet de la rénovation du bureau de son président et que les grèves se multiplient, Radio France a publié son plan d'économies.

Lors d'un comité central d'entreprise, la direction a ainsi annoncé qu'elle visait un plan de départ de 300 salariés pour économiser entre 17 et 24 millions d'euros de masse salariale, qui représente 60 % du budget annuel du groupe, d'ici 2019. « Nous travaillons sur l’hypothèse de mesures d’accompagnement de départs volontaires, notamment à destination des seniors. Mais son ampleur dépendra des autres mesures retenues », a précisé Mathieu Gallet, le PDG, dans le Monde.

Récemment montré du doigt pour avoir fait rénover son bureau pour plus de 100 000 euros, le patron de Radio France a été contraint de présenter ses excuses aux salariés. Vendredi dernier, le ministère de la Culture a d'ailleurs ouvert une enquête sur les dépenses de la radio.

Suite à l'annonce du plan de départ, les syndicats ont fait part de leur colère et ont appelé les salariés à poursuivre la grève. « Nous n’avons plus confiance en vous. Il va falloir des actes forts, un projet digne des attentes du public et des salariés. Faute de cela le conflit durera », a indiqué le syndicat SUD.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This