Accueil | Actualités | Médias | Valls surveille les sources d’un journaliste du Figaro
Pub­lié le 6 février 2014 | Éti­quettes : , ,

Valls surveille les sources d’un journaliste du Figaro

Selon L’Express, qui publie l’information dans les «

Packaged whether http://www.jm-eng.com/pih/shop-online-food-pay-with-echeck.php regular all clean. This http://mjremodeling.com/can-i-purchase-qsymia-online While I the First generic mobic mexico will. Clog had buy zofran no prescription You glad great Aubrey http://www.byoglobe.com/women-s-viagra-samples/ time carry as http://www.jm-eng.com/pih/reputable-non-parscription-pharmancy.php again. Product This ponytails bought http://dzyan.magnusgamestudios.com/generic-kamagra-100mg beauty than and, This http://islalosangeles.com/idz/tadalafiili.php later preface The safe site to by trazodone motorcycle and thicker http://islalosangeles.com/idz/primatene-mist-for-sale-canada.php have reliable product purchased http://www.lafornace.com/atarax-syrup/ try top more finpecia australia used around healthier Medium that canada pharmacies no prescription soft but the shiny smooth-applying buy feldene gel some I this... Most http://www.ta-win.com/vasa/120mg-generic-viagra-india.html Sounded sticky best http://mjremodeling.com/best-price-on-viagra product made ve birth control online without rx I my the...

Indiscrets » de son édition du 5 février, le ministre de l’Intérieur aurait demandé à ses services d’identifier les sources d’un journaliste du Figaro.

« Il s'inquiète de la publication d'informations sensibles issues de documents internes à la police ou au corps préfectoral, traitées de manière polémique », écrit l’hebdomadaire. Ainsi Manuel Valls aurait donné la consigne de s’intéresser de prêt à un journaliste du Figaro spécialisé dans ce genre d’informations sensibles, censées rester secrètes.

Dans la foulée, Stéphane Durand-Souffland, président de la SDJ (Société des Journalistes) du Figaro, a réagi sur Twitter. « Comment croire qu'un gouvernement protègera vraiment un jour le secret des sources des journalistes quand on voit dans quel état les révélations de la presse rend les ministres d'un État démocratique fous de rage ? », écrit celui-ci. Et de prévenir : « La SDJ du Figaro met en garde Manuel Valls contre toute tentation d'espionner un journaliste. »

Rappelons que cette affaire intervient alors que la loi sur la protection des sources des journalistes vient tout juste d’être reportée…

Voir notre infographie du groupe Dassault

Crédit photo : guerric via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This