Accueil | Actualités | Médias | Un journaliste russe abattu en Ukraine début août
Pub­lié le 7 septembre 2014 | Éti­quettes :

Un journaliste russe abattu en Ukraine début août

L'inquiétude grandissait depuis la disparition d'Andreï Stenine en Ukraine début août. Mercredi 3 septembre, l'agence Ria Novosti a annoncé que le journaliste russe avait été retrouvé mort.

Andreï Stenine était porté disparu depuis le 5 août, alors qu'il faisait un reportage en Ukraine et était en mission à Snejnoïe. Selon l'agence russe, le journaliste a été tué le lendemain alors qu'il accompagnait des réfugiés vers la ville de Dmitrovka. Le convoi ayant été attaqué par l'armée ukrainienne, il aurait été carbonisé au volant de sa voiture. Le tout sans que personne ne soit mis au courant.

Une investigation avait alors été lancée à la mi-août pour retrouver le journaliste, aux abonnés absent depuis ce jour. À ce moment, la Russie privilégiait la thèse d'un rapt accompli par les autorités ukrainiennes. Mais le 27 août, des restes humains retrouvés dans la Logan blanche qu'il conduisait ont été apportés à l'instruction russe.

Celle-ci vient tout juste d'établir qu'ils appartenaient à Andreï Stenine.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This