Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un « amendement Charb » pour « soutenir la presse » voté jeudi
Publié le 

7 février 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Un « amendement Charb » pour « soutenir la presse » voté jeudi

Un « amendement Charb » pour « soutenir la presse » voté jeudi

Un « amendement Charb », du nom du dessinateur de Charlie Hebdo tué le 7 janvier dernier, a été adopté par le Sénat ce jeudi dans le but de soutenir la presse.

Sans doute guidé par l’é­mo­tion, qui n’est tou­jours pas retombé, le Sénat a voté cet amende­ment à l’u­na­nim­ité. Fait rare ! Mais quel séna­teur aurait pris le risque de pass­er pour un sans cœur ?

L’amendement prévoit des réduc­tions d’im­pôts de 30 % à 50 % pour les par­ti­c­uliers qui souhait­eraient souscrire au cap­i­tal d’un groupe de presse : 30 % pour des investisse­ments jusqu’à 2 000 euros ; 50 % pour les entre­pris­es de « presse sol­idaire » (statut pour les médias dont les action­naires reversent leurs div­i­den­des à l’entreprise).

Le pro­jet était porté par le groupe com­mu­niste, qui avait déposé l’a­mende­ment au Sénat le 12 jan­vi­er, juste après la tuerie per­pétrée con­tre Char­lie Heb­do. « Ils ont voulu tuer la lib­erté de la presse, répon­dons par la lib­erté de la presse. J’en fais le ser­ment, nous fer­ons adopter l’amendement Charb ! », avait scan­dé Pierre Lau­rent, secré­taire du Par­ti com­mu­niste français – comme si la presse n’é­tait pas déjà assez aidée et gavée de sub­ven­tions.

Cette dis­po­si­tion était « une demande de Charb et Char­lie Heb­do » faite début décem­bre, lors de l’examen de la loi en décem­bre à l’Assemblée, a pré­cisé M. Lau­rent. « C’est une forme d’aide au finance­ment par­tic­i­patif » qui aide « les jeunes entre­pris­es de presse qui veu­lent se lancer », a pour sa part salué la min­istre de la Cul­ture, Fleur Pel­lerin.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision