Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Twitter supprime 70 millions de comptes en deux mois
Twitter supprime 70 millions de comptes en deux mois

12 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Twitter supprime 70 millions de comptes en deux mois

Twitter supprime 70 millions de comptes en deux mois

Twitter supprime 70 millions de comptes en deux mois

Nous avions révélé le 26 février 2018 les pratiques de censure active de Twitter via le « shadow banning » qui permet à l’algorithme maison de rendre invisible un compte sans que l’utilisateur ne soit prévenu ni ne puisse le réaliser. L’Union Européenne avait félicité la société américaine pour sa politique. Mais Twitter va plus loin.

Mai-juin 2018 : 70 millions de comptes en moins

C’est le Wash­ing­ton Post du 6 juil­let 2018 qui en par­le sous la sig­na­ture de Craig Tim­berg et Eliz­a­beth Dwoskin. Chaque jour de mai et juin 2018 Twit­ter a sup­primé plus d’un mil­lion de comptes par jour. Selon les déc­la­ra­tions de Del Har­vey, vice-prési­dente « con­fi­ance et sécu­rité » (sic) de la société, Twit­ter est en train de faire évoluer la bal­ance entre la libre dif­fu­sion de dis­cours et la sécu­rité. Elle insiste « Un des plus grands change­ments est inter­venu dans notre manière d’appréhender l’équilibre entre la lib­erté d’expression elle-même et le risque que cette lib­erté glace/effraie (chill en améri­cain) le dis­cours de quelqu’un d’autre ».

Et encore plus à venir

Le temps est loin où la société se revendi­quait comme l’aile la plus libre dis­cours du par­ti du libre dis­cours (The free speech wing of the free speech par­ty). Le séna­teur démoc­rate Mark R. Warn­er a vive­ment encour­agé Twit­ter dans sa poli­tique de cen­sure active, remar­quant sim­ple­ment « qu’il y a encore beau­coup à faire » (resic).

Les natures inquiètes sur les futures capac­ités de cen­sure de Twit­ter peu­vent être ras­surées : la société a racheté en 2016 une société d’intelligence arti­fi­cielle Mag­ic pony, une tech­nolo­gie qui sera employée pour tra­quer et élim­in­er les comptes non poli­tique­ment cor­rects selon la sauce Twitter.

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».