Accueil | Actualités | Médias | Turquie : Deux médias indépendants pris d’assaut par la police
Pub­lié le 29 octobre 2015 | Éti­quettes : ,

Turquie : Deux médias indépendants pris d’assaut par la police

Nouveau coup de force du pouvoir turc contre des médias indépendants. À quatre jours des élections législatives, deux chaînes de télévision proches de l'opposition ont été prises d'assaut par la police.

En direct devant les caméras, les chaînes Bugün TV et Kanaltürk ont été assaillies ce mercredi. Depuis lundi, la maison-mère de Kanaltürk, Koza-Ipek, faisait l'objet d'une mise sous tutelle judiciaire car jugée proche de l'imam Fethullah Gülen, « ennemi public numéro 1 » du président Erdogan.

Les forces de l'ordre ont dispersé, à l'aide de canons à eau et de gaz lacrymogène, les salariés des deux médias qui protestaient, puis forcé l'entrée des bâtiments et pris le contrôle des régies. Devant les sièges des deux télévisions, des affrontements ont également eu lieu entre la police et des manifestants, qui comptaient parmi eux des députés de l'opposition.

« Tous ceux qui sont responsables de cette décision devront répondre de leurs crimes devant l'histoire », a déclaré un député de l'opposition, Baris Yarkadas, présent sur place. « Le pouvoir a montré aujourd'hui ce qu'il adviendra de ce pays si on ne met pas un terme à cette oppression dimanche », a pour sa part commenté Eren Erdem, un autre parlementaire d'opposition.

En Turquie, le mot-dièse #nousnenoustaironspas était le plus utilisé au moment des faits. C'est à se demander si la dérive autoritaire d'Erdogan, qui s'accentue à l'approche des élections, ne va pas finalement jouer en sa défaveur...

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.