Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent
Publié le 

9 septembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent

Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent

S’il est un succès de librairie, le dernier livre de Valérie Trierweiller, Merci pour ce moment, n’est au goût de tout le monde, à commencer par certains libraires.

À tra­vers la France, des dizaines de librairies affichent ain­si des pan­neaux expli­quant pourquoi ils ne veu­lent pas (ou plus) ven­dre l’ou­vrage de la jour­nal­iste mal­gré son fort poten­tiel de vente. « Nous n’avons pas voca­tion à être la poubelle de Valérie Tri­er­weiller et François Hol­lande », affirme l’un d’eux…

« Nous n’avons plus le livre de Valérie Tri­er­weiller, mais il nous reste des ouvrages de Balzac, Dumas, Mau­pas­sant, etc. », ajoute ironique­ment un autre. Ces mes­sages par­fois cinglant ren­con­trent un fort suc­cès sur Twit­ter.

Par ailleurs, la jour­nal­iste et ex-com­pagne de l’ex-min­istre Arnaud Mon­te­bourg, Audrey Pul­var, a con­fié au Parisien qu’elle n’au­rait « jamais écrit un livre comme celui-là ! Elle a eu tort de le faire main­tenant. Si elle voulait échap­per à l’ac­cu­sa­tion d’avoir écrit ce livre dans le but de nuire et de gag­n­er de l’ar­gent, il fal­lait atten­dre que François Hol­lande ne soit plus au pou­voir ».

Et cette dernière d’a­jouter, con­cer­nant son pro­pre cas : « Ce n’est pas dans ma nature d’être ran­cu­nière ou ven­ger­esse. Ce qui s’est passé avec Arnaud Mon­te­bourg, cela nous regarde. On en a par­lé, on a sol­dé nos comptes. Je n’ai aucun esprit de revanche, de sen­ti­ment de jubi­la­tion quand j’évoque son départ du gou­verne­ment. Je par­le de lui comme de n’im­porte quel autre homme poli­tique avec, j’e­spère, la même rigueur et, par­fois, la même ironie. »

Voir notre portrait d’Audrey Pulvar

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision