Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent

9 septembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent

Trierweiller/Hollande : les libraires se rebiffent

9 septembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute

S’il est un succès de librairie, le dernier livre de Valérie Trierweiller, Merci pour ce moment, n’est au goût de tout le monde, à commencer par certains libraires.

À tra­vers la France, des dizaines de librairies affichent ain­si des pan­neaux expli­quant pourquoi ils ne veu­lent pas (ou plus) ven­dre l’ou­vrage de la jour­nal­iste mal­gré son fort poten­tiel de vente. « Nous n’avons pas voca­tion à être la poubelle de Valérie Tri­er­weiller et François Hol­lande », affirme l’un d’eux…

« Nous n’avons plus le livre de Valérie Tri­er­weiller, mais il nous reste des ouvrages de Balzac, Dumas, Mau­pas­sant, etc. », ajoute ironique­ment un autre. Ces mes­sages par­fois cinglant ren­con­trent un fort suc­cès sur Twitter.

Par ailleurs, la jour­nal­iste et ex-com­pagne de l’ex-min­istre Arnaud Mon­te­bourg, Audrey Pul­var, a con­fié au Parisien qu’elle n’au­rait « jamais écrit un livre comme celui-là ! Elle a eu tort de le faire main­tenant. Si elle voulait échap­per à l’ac­cu­sa­tion d’avoir écrit ce livre dans le but de nuire et de gag­n­er de l’ar­gent, il fal­lait atten­dre que François Hol­lande ne soit plus au pouvoir ».

Et cette dernière d’a­jouter, con­cer­nant son pro­pre cas : « Ce n’est pas dans ma nature d’être ran­cu­nière ou ven­ger­esse. Ce qui s’est passé avec Arnaud Mon­te­bourg, cela nous regarde. On en a par­lé, on a sol­dé nos comptes. Je n’ai aucun esprit de revanche, de sen­ti­ment de jubi­la­tion quand j’évoque son départ du gou­verne­ment. Je par­le de lui comme de n’im­porte quel autre homme poli­tique avec, j’e­spère, la même rigueur et, par­fois, la même ironie. »

Voir notre portrait d’Audrey Pulvar

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés