Accueil | Actualités | Médias | Rupert Murdoch : Big Brother planétaire
Pub­lié le 16 octobre 2014 | Éti­quettes :

Rupert Murdoch : Big Brother planétaire

À 83 ans, Rupert Murdoch agrandit encore son empire. Déjà propriétaire du réseau Fox aux États-Unis, de BSkyB en Angleterre, de Sky Deutschland et de nombreux quotidiens, Murdoch frappe un grand coup en investissant dans la production pour les chaines de télévision.

Alors qu’il contrôlait la société Shine, il vient de créer une co-entreprise avec un acteur majeur du monde télévisuel, le fond Apollo Global à la tête d’Endemol (plus connu en France comme l’initiateur de la téléréalité) et de Core Media.

Les trois sociétés pourront ainsi proposer des programmes mondialisés pour des émissions de téléréalité ou des séries. Une de leurs émissions vedettes « Masterchef » est déjà présente dans plus de 60 pays. D’autres noms d’émissions sont bien connus : « American Idol » et « Big Brother ».

Big Brother ne fait pas que vous observer, maintenant il vous abrutit aussi à domicile et sur vos écrans mobiles. Santé, Rupert !

Voir aussi : La France Big Brother, le nouveau livre de Laurent Obertone

Crédit photo : worldeconomicforum via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This