Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand L’Express s’intéresse à la « nébuleuse » de la réinfosphère

8 décembre 2014

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Quand L’Express s’intéresse à la « nébuleuse » de la réinfosphère

Quand L’Express s’intéresse à la « nébuleuse » de la réinfosphère

« Qui sont ces médias qui affirment donner la “vraie information” et fourmillent par dizaines sur le Web ? » Dans un papier d’Adrien Sénécat, L’Express se penche sur la « réinfosphère », ces sites qui « détestent la presse traditionnelle », de Wikistrike au Cercle des Volontaires en passant par Égalité & Réconciliation et TV Libertés… tout un petit monde en pleine émergence dans lequel l’auteur de l’article a fait son marché de manière un peu arbitraire. En effet, deux « poids lourds » de cette réinfosphère ne sont pas même cités : Novopress, et surtout Fdesouche qui n’est pourtant pas moins que son navire amiral…

Pre­mier con­stant : l’ex­trême méfi­ante que por­tent les acteurs de cette presse dis­si­dente aux jour­nal­istes, à com­mencer par celui de L’Ex­press qui s’est vu opposé plusieurs fins de non-recevoir de la part des sites sur lesquels il enquê­tait. S’in­téres­sant au Cer­cle des Volon­taires, site ani­mé par Raphaël Berland, ce dernier pointe du doigt un para­doxe : « Son site reprend (…), comme beau­coup de médias “alter­nat­ifs”, énor­mé­ment d’in­for­ma­tions pub­liées par les médias qu’il abhorre. »

Ce qu’il oublie de dire, c’est que les petits sites de réin­for­ma­tion ne sont pas main­tenus en vie par d’abon­dantes sub­ven­tions, et que 80%, voire plus, de leur con­tenu ne sont pas un copi­er-coller de dépêch­es AFP… C’est d’ailleurs l’une des cri­tiques for­mulées par Jean Robin, fon­da­teur du site Enquête & Débat : « Oui, je suis jour­nal­iste. Je fais mon méti­er, mais je ne suis pas sub­ven­tion­né comme vous, médias du sys­tème et je n’ai pas de carte de presse. »

Con­tin­u­ant son enquête, le jour­nal­iste inter­roge Jean-Yves Le Gal­lou, à l’origine du terme de « réin­for­ma­tion ». « Le poli­tique­ment cor­rect s’im­pose au monde poli­tique, admin­is­tratif et intel­lectuel à tra­vers les médias tra­di­tion­nels. Le principe de la réin­for­ma­tion c’est donc de don­ner des infor­ma­tions et des points de vue alter­nat­ifs face à cette cen­sure. L’ex­pres­sion ‘grand rem­place­ment’, par exem­ple, est entrée dans le vocab­u­laire courant grâce aux médias alter­nat­ifs », explique le fon­da­teur de Polémia, qui offi­cie notam­ment sur TV Lib­ertés.

Et Adrien Séné­cat de s’é­ton­ner que Pierre-Alexan­dre Bouclay, jour­nal­iste pour Valeurs Actuelles et égale­ment col­lab­o­ra­teur de TV Lib­ertés, ait com­mis l’af­front impar­donnable d’être cité dans un rap­port de l’en­quête admin­is­tra­tive sur la mort de Rémi Fraisse, au bar­rage de Sivens. Ils se per­me­t­tent vrai­ment tout, ces fachos, même de faire du bon boulot !

Jean-Yves Le Gal­lou ose le par­al­lèle qui inter­pelle : « Les médias alter­nat­ifs sont les petits mam­mifères à la fin des dinosaures. » Et celui-ci de soulign­er : « Le Web per­met de sor­tir de la pen­sée unique. Il y a aujour­d’hui beau­coup plus de lib­ertés sur les tri­bunes du Figarovox que dans la ver­sion papi­er du Figaro. Mais franche­ment, un texte pub­lié sur Boule­vard Voltaire trou­vera une audi­ence beau­coup plus grande. »

« Cette ébul­li­tion n’est pas sans rap­pel­er la nais­sance de la presse post-mai 68 ou les radios libres », note L’Ex­press. « Chaque fois qu’un nou­veau média arrive, on observe ce type de phénomène. D’au­tant plus que le Web est par­ti­c­ulière­ment sou­ple et néces­site peu d’in­vestisse­ments », ajoute le soci­o­logue Jean-Marie Charon, cité dans le papi­er.

Reste un prob­lème majeur : il demeure bien dif­fi­cile pour ces sites de trou­ver leur mod­èle économique, voire de génér­er de l’ar­gent tout court.

Et même si le jour­nal­iste ne peut que con­stater l’au­di­ence énorme de cer­tains sites comme Égal­ité & Réc­on­cil­i­a­tion, il ajoute que cette per­for­mance est encore « très loin de sup­planter Le Monde, Le Figaro ou L’Ex­press ».

Et alors que de plus en plus de médias alter­nat­ifs sont en voie de pro­fes­sion­nal­i­sa­tion, il reste encore « du chemin à faire ». Et si on coupait le réser­voir à sub­ven­tions, his­toire de voir à quelle vitesse la ten­dance s’in­verserait ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision