Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand les Femen sont soutenues par les médias…

5 mars 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quand les Femen sont soutenues par les médias…

Quand les Femen sont soutenues par les médias…

5 mars 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Mercredi 6 mars, Charlie Hebdo sort un numéro spécial Femen qui propose (« en exclusivité en France ») le manifeste Femen, 4 pages rédigées par les Femen (Femen Hebdo), un entretien avec Inna Shevchenko, la fondatrice du groupuscule exilée en France, mais aussi un article de Jean-Yves Camus intitulé : « La France en retard sur la parité par rapport à l’Afrique » et un autre de Zineb, une « sociologue des religions franco-marocaine » dénonçant « l’escroquerie du féminisme islamique ».

« Un numéro éten­dard à brandir dans les réu­nions de familles, au bureau ou dans la rue, habil­lé ou seins nus, pour com­pren­dre l’esprit Femen et emmerder les machos ! » promet Char­lie Heb­do qui ne révèle pas qui finance le mouvement.

Mar­di soir à 22h45, France 2 dif­fuse un doc­u­men­taire ori­en­té et com­plaisant (« mil­i­tant ») sur les Femen réal­isé par Car­o­line Fourest et Nadia El Fani, inti­t­ulé « Nos seins, nos armes ». L’or­gan­i­sa­tion catholique tra­di­tion­nal­iste Civ­i­tas, qui dif­fuse sur son blog une pho­to du P‑DG de France Télévi­sions aux côtés d’In­na Shevchenko et de Car­o­line Fourest, appelle à faire pres­sion sur la chaîne publique pour qu’elle renonce à le diffuser.

Tout ceci pose la ques­tion des rela­tions entre les Femen et cer­tains médias. Le 24 févri­er dernier, quand elles ont ten­té de sauter sur Sil­vio Berlus­coni, les Femen ont pu approcher il Cav­a­liere… grâce à des cartes de jour­nal­iste Asso­ci­at­ed Press. L’OJIM a con­tac­té le bureau ital­ien d’AP qui a affir­mé que les cartes étaient des fauss­es. L’AP n’en­vis­agerait aucune action con­tre le groupe.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés