Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Perquisition musclée chez un responsable de Fdesouche

29 juillet 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Perquisition musclée chez un responsable de Fdesouche

Perquisition musclée chez un responsable de Fdesouche

Porte fracturée, perquisition, interrogatoire… tel est le prix à payer pour avoir osé évoquer un article incriminant le millionnaire et homosexuel militant Pierre Bergé.

Pierre Sautarel, l’un des respon­s­ables du site Fdes­ouche, vient d’en faire la désagréable expéri­ence. Lun­di 27 juil­let, il a été con­vo­qué par la police après avoir vu son apparte­ment perqui­si­tion­né, son télé­phone et son matériel infor­ma­tique sai­sis. Après un « inter­roga­toire mus­clé », celui-ci a pu mesur­er la grav­ité du délit qui lui était reproché : un lien pub­lié sur Fdes­ouche ren­voy­ant à un arti­cle jugé diffam­a­toire par l’homme d’af­faires. Il s’ag­it d’un papi­er datant du 29 octo­bre 2014 et ini­tiale­ment pub­lié sur le site Panamza.

Dans celui-ci Panamza pointe « l’im­punité et l’opac­ité rel­a­tives à une longue inves­ti­ga­tion poli­cière, menée en 2011/2012 par la Brigade de pro­tec­tion des mineurs de Paris et finale­ment classée sans suite, à pro­pos de l’im­pli­ca­tion de Français dans des réseaux pédophiles au Maroc ». D’après un prêtre cité par VSD, « des faits de “pros­ti­tu­tion de mineurs” se seraient déroulés dans la lux­u­ri­ante vil­la Majorelle, pro­priété (depuis 1980) d’Yves Saint Lau­rent et de Pierre Bergé. »

En juin 2015, l’au­teur de l’ar­ti­cle (et fon­da­teur de Panamza) a été con­vo­qué par la police suite à une plainte en diffama­tion de Pierre Bergé.

Quoi qu’il en soit, pour avoir sim­ple­ment repris les pre­mières lignes de l’ar­ti­cle, Pierre Sautarel s’est vis­i­ble­ment retrou­vé mêlé à la plainte, avec les con­séquences mus­clées de l’on sait…

Par­al­lèle­ment, la page Face­book de Fdes­ouche vient d’être blo­quée. Sur leur site, les admin­is­tra­teurs déclar­ent que celle-ci « existe encore mais nos pos­si­bil­ités de l’administrer ont été gelées ». Aucun lien direct ne peut, pour l’in­stant, être établi entre les deux événe­ments.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision