Accueil | Actualités | Médias | Morandini à nouveau épinglé pour un faux duplex
Pub­lié le 27 mai 2013 | Éti­quettes :

Morandini à nouveau épinglé pour un faux duplex

Lors de sa (mal-nommée) émission « Vous êtes en direct » sur NRJ12 vendredi 17 mai, Jean-Marc Morandini s’est rendu coupable d’un faux duplex avec Londres.

L’animateur a en effet présenté une interview de l’acteur Vin Diesel « en direct et en duplex ». L’équipe « Touche pas à mon poste » a cependant remarqué que l’acteur de « Fast & Furious 6 » portait les mêmes vêtements que lors d’un passager à la télévision anglaise, deux semaines auparavant… Preuve que le coup était bien préparé, le journaliste en charge de ce fameux duplex, Adrien Rouhard, avait même posté, le 17 mai au matin sur son compte Twitter, une photo de son petit déjeuner dans l’Eurostar, indiquant qu’il se rendait à Londres pour interroger Vin Diesel. Mais en regardant de près et en agrandissant l’image, les limiers ont réussi à lire la date de péremption de son pot de yaourt : le 12 mai ! Soit 5 jours avant son prétendu voyage… Un coup digne de Sherlock Holmes démasquant l’imposture.

Jean-Marc Morandini s’était déjà fait épinglé pour un faux duplex en 2009 sur Direct 8 pour les obsèques de Mickaël Jackson. Il avait annoncé à ses téléspectateurs que les deux journalistes à l’antenne étaient des envoyés spéciaux aux États-Unis, alors que ces deniers enregistraient depuis le studio de l’émission à Puteaux, en région parisienne…

Crédit photo : DR programme-tv.net

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This