Accueil | Actualités | Médias | Manifestation du Front de Gauche : un journaliste agressé
Pub­lié le 9 mai 2013 | Éti­quettes :

Manifestation du Front de Gauche : un journaliste agressé

Sale temps pour les journalistes... En banlieue, à la Manif pour tous, au Front de Gauche… ces derniers sont de plus en plus victimes d’attaques et d’insultes. Visiblement, personne n’est pleinement satisfait – c’est le moins que l’on puisse dire – du traitement que les médias font de la réalité.

Dimanche 5 mai, lors de la manifestation contre l’austérité organisée par Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche, un journaliste de RTL a été « violemment pris à partie » selon le SDJ de la station. Il aurait également été « étranglé, sans raison particulière, par un membre du service d'ordre de la manifestation ».

La Société des journalistes dénonce « une attitude inacceptable vis à vis d'un journaliste exerçant son métier » et appelle le parti de Mélenchon à « prendre toutes les mesures nécessaires afin que de tels comportements ne se répètent pas, et que les journalistes puissent assurer sereinement la couverture de l'actualité politique intéressant le Front de Gauche, comme tout autre parti politique ».

Crédit photo : Philippe Leroyer via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This