Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les médias d’information ont-ils cessé d’informer ?

1 juin 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Les médias d’information ont-ils cessé d’informer ?

Les médias d’information ont-ils cessé d’informer ?

Les grands médias d’information ont-ils définitivement cessé d’informer pour servir la doxa souhaitée par ceux qui les détiennent ? C’est en tout cas ce que pense l’essayiste Xavier Raufer qui pointe trois évènements récents dont ils ont fait l’impasse, dans un article du Nouvel Économiste (22–28/05/2015).

Il s’agit du pro­fil des émeu­tiers anglais d’août 2011 que l’on con­naît désor­mais grâce aux suites judi­ci­aires don­nées à cette affaire en Grande-Bre­tagne ; d’enquêtes offi­cielles pub­liées au Col­orado un an après la dépé­nal­i­sa­tion du cannabis et d’un rap­port offi­ciel sur la crim­i­nal­i­sa­tion des clients des pros­ti­tuées en Suède.

Ces trois infor­ma­tions allant à rebours de l’idéologie dom­i­nante, laque­lle per­siste à voir dans les émeu­tiers des vic­times, dans la dépé­nal­i­sa­tion de la drogue un bien­fait et dans la crim­i­nal­i­sa­tion des clients de pros­ti­tuées un pro­grès, le plus sim­ple était donc de pas en parler.

Les “grands médias d’in­for­ma­tion” ont qua­si­ment cessé d’informer ; de porter au pub­lic, à dis­tance cri­tique, les faits per­ti­nents et véri­fiés ; à par­tir bien sûr du réel con­stat­able et non d’idéologiques lubies. Tou­jours plus, ces médias vendent la salade de leurs pro­prié­taires libéraux-lib­er­taires ; tout en van­tant, à la Tartuffe, leurs “valeurs” et leur indépen­dance. Désor­mais, ces médias délais­sent l’échange d’idées pour la bru­tale affir­ma­tion d’un “There Is No Alter­na­tive” (TINA) à la Thatch­er. Qui s’oppose à cette ligne est noyé dans le silence.

Article intégral : lenouveleconomiste.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.