Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Le Monde change son titre après avoir qualifié Taubira de « bête noire »
Le Monde change son titre après avoir qualifié Taubira de « bête noire »

28 janvier 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Le Monde change son titre après avoir qualifié Taubira de « bête noire »

Le Monde change son titre après avoir qualifié Taubira de « bête noire »

Le Monde change son titre après avoir qualifié Taubira de « bête noire »

Au lendemain de la démission de Christiane Taubira du ministère de la justice, les journaux ont largement traité le sujet, avec parfois des maladresses involontaires.

En pre­mier lieu, Le Monde a bien com­pris que le vocab­u­laire taubiresque était désor­mais sévère­ment bal­isé. Ain­si, comme le rap­porte Le Salon Beige, un arti­cle ini­tiale­ment inti­t­ulé « Chris­tiane Taubi­ra, égérie et bête noire » a été renom­mé en cat­a­stro­phe pour devenir : « Chris­tiane Taubi­ra, encen­sée et détestée ».

Ayant fait de la couleur de sa peau un puis­sant boucli­er con­tre les cri­tiques au cours de son man­dat, Chris­tiane Taubi­ra n’au­rait sans doute pas lais­sé passé cela, quand bien même cette expres­sion n’a évidem­ment rien à voir avec un quel­conque juge­ment raciste.

Mais en la matière, mieux vaut être pru­dent et les expres­sions de tous les jours ou même l’humour s’effacent devant la han­tise du racisme. Minute, con­damné pour avoir titré en cou­ver­ture « Maligne comme un singe, Taubi­ra retrou­ve la banane » ou encore le dessi­na­teur Miège, pour­suivi et relaxé pour avoir dess­iné un singe se plaig­nant d’avoir été « car­i­caturé en Mme Taubi­ra », pour­ront en témoigner…

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).