Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le meilleur de l’Ojim en 2016
Publié le 

23 décembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | Le meilleur de l’Ojim en 2016

Le meilleur de l’Ojim en 2016

Pendant les fêtes, l’Ojim vous propose tous les jours de revivre les grands moments de l’année 2016 du point de vue de la critique des médias. Une année riche qui, notamment avec le Brexit et l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, a confirmé combien la plupart des médias ne respectaient plus la déontologie de base de leur métier et exerçaient désormais celui-ci, non pour informer, mais dans le seul but d’essayer de sauvegarder l’ordre établi qui craque de partout.

Une année qui a égale­ment vu la défi­ance vis-à-vis des jour­nal­istes con­tin­uer de grandir. Le grand fos­sé entre les « infor­mants » et les « infor­més » n’a jamais été aus­si béant et les peu­ples sem­blent désor­mais met­tre un point d’honneur à aller dans la direc­tion inverse à celle que leur indiquent les médias.

Mais cette année 2016 a égale­ment été mar­quée, bien sûr, par l’inva­sion migra­toire que les médias, dans leur qua­si-una­nim­ité, con­tin­u­ent de présen­ter comme une chance pour l’Europe, en dépit des crises à répéti­tion que crée cette arrivée mas­sive.

Ain­si le viol de Maria par un réfugié qui a ébran­lé l’Allemagne, quelques semaines avant l’attentat du marché de Noël de Berlin, a‑t-il été soigneuse­ment occulté par les médias français.

En Alle­magne avec un prob­a­ble réveil des Alle­mands avec une solide de gueule de bois, en Amérique avec l’investiture de Trump, en France avec l’élection prési­den­tielle, l’année 2017 sera riche en évène­ments, donc en infor­ma­tions. Les médias vont-ils tir­er les leçons du désas­tre des cou­ver­tures médi­a­tiques du Brex­it et de l’élection améri­caine ? Vont-ils se remet­tre en cause ? Vont-ils à l’inverse rad­i­calis­er leur posi­tion et ten­ter le tout pour le tout pour sauver le vieux monde dont ils béné­fi­cient ? Soyez bien sûr que l’Ojim suiv­ra tout cela de très près et con­tin­uera à jouer son rôle d’observatoire indépen­dant. N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépen­dant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à rem­plir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer libre­ment notre cri­tique du sys­tème médi­a­tique. Tout don nous sera utile.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision