Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le meilleur de l’Ojim en 2013 (2)
Publié le 

24 décembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le meilleur de l’Ojim en 2013 (2)

Le meilleur de l’Ojim en 2013 (2)

Pen­dant les fêtes, l’Ojim vous pro­pose tous les jours de revivre les grands moments de l’année 2013 du point de vue de la cri­tique des médias. Affaire Méric, affaire Léonar­da, affaire du « tireur fou » de Libé, dossier sur les roms de Valeurs actuelles, Mar­seille vue par les médias, con­nivence des jour­nal­istes et des poli­tiques… C’est toute l’actualité médi­a­tique de 2013 qui est analysée et mise en per­spec­tive par l’Ojim. N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépen­dant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à rem­plir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer libre­ment notre cri­tique du sys­tème médi­a­tique. Tout don nous sera utile.





Mardi 24 décembre : La « Manif pour tous » a marqué le printemps 2013. Pour la plupart des médias, on était dans les années trente !

Du mépris à la matraque – Les médias dominants et la manif pour tous

Après le phénomène inédit de la « Manif pour tous », retour sur son traitement médiatique, ou comment les médias bien-pensants sont passés du mépris à la matraque.

Il y a les bonnes man­i­fs et les mau­vais­es man­i­fs. Celles que les médias exal­tent, celles que les médias con­damnent. La « Manif pour tous » appar­tient bien sûr à la sec­onde caté­gorie. Dès le début du mou­ve­ment, celui-ci a été glob­ale­ment traité avec le plus par­fait dédain par les médias offi­ciels. Une poignée de vieux réacs allaient râler con­tre une nou­velle vic­toire du Pro­grès en marche. La Loi passerait, le meilleur des mon­des aurait une pierre de plus à son édi­fice et les ron­chons s’habitueraient, comme ils se sont partout habitués. À quoi bon épi­loguer davan­tage ? Voilà, en somme, quel était le par­ti pris. Pour­tant, on aurait pu aisé­ment objecter que les ques­tions soulevées par les man­i­fes­tants anti-« Mariage pour tous » méri­taient davan­tage qu’un tel revers de main, qu’elles touchaient à des choses essen­tielles et par­ti­c­ulière­ment actuelles : la bioéthique, la fil­i­a­tion, la struc­ture d’une civil­i­sa­tion, les muta­tions de la famille mononu­cléaire occi­den­tale, la dif­férence sex­uelle comme fonde­ment anthro­pologique, etc. Quelle que soit sa pro­pre posi­tion sur la ques­tion, il aurait pu paraître impor­tant de creuser un peu le dossier, de faire débat­tre des psy­chi­a­tres (plus de la moitié sont opposés à la loi), d’interroger des his­to­riens, d’entendre les raisons des autorités religieuses (puisque toutes les con­fes­sions sont con­tre) et de deman­der aux par­ti­sans d’étayer un rien leurs argu­ments, au-delà d’une vision dog­ma­tique et tau­tologique du « Pro­grès » (« Le Pro­grès, c’est nous, donc nous suiv­re, c’est le Pro­grès. »), ou d’un sen­ti­men­tal­isme aus­si flou que péremp­toire (« L’amour, c’est bien, donc tout ce qui est fait par amour est bien. » — ce que démon­trent évidem­ment toutes les tragédies et romans jamais écrits en ce bas monde…) Mais non. Ques­tion­ner cette réforme, et sim­ple­ment la ques­tion­ner, parais­sait déjà sus­pect, et l’on pen­sait régler le prob­lème, à France Inter et ailleurs, en employ­ant ses comiques à faire du « réac-bash­ing ».

Lire la suite

Crédit pho­to : ANFAD via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision