Accueil | Actualités | Médias | Le Chicago Sun-Times licencie tous ses photographes
Pub­lié le 3 juin 2013 | Éti­quettes :

Le Chicago Sun-Times licencie tous ses photographes

Le Chicago Sun-Times vient, ce jeudi 30 mai 2013, de licencier l’ensemble de ses photographes. Le groupe se justifie en parlant de son besoin de « restructurer la manière dont il gère sur son réseau le multimédia, y compris la photographie ».

Ainsi, ce sont désormais les journalistes eux-mêmes qui devront prendre des photos pour illustrer leurs articles, quand ceux-ci ne seront pas illustrés par « d’autres contenus multimédias ». Un changement de cap, sans doute lié à un plan d’économies, qui met sur le carreau 28 photographes, qui ont été convoqués ce jeudi pour apprendre la nouvelle.

Dans un communiqué, le Chicago Sun-Times s’explique : « Le Chicago Sun-Times continue à évoluer avec des clients aux importantes compétences en matière numérique. Le secteur dans lequel évolue le Chicago Sun-Times change rapidement et notre public est constamment à la recherche de plus de vidéos accompagnant leurs informations. Nous avons fait de grands progrès pour satisfaire cette demande et nous allons nous concentrer pour enrichir nos reportages avec des vidéos et d'autres éléments multimédias. »

Voir aussi : Photojournalisme précaire dans une presse en crise

Crédit photo : DR via frenchiphone.com

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This