Accueil | Actualités | Médias | La « taupe » de Wikileaks écrira pour le Guardian depuis sa prison
Pub­lié le 16 février 2015 | Éti­quettes : ,

La « taupe » de Wikileaks écrira pour le Guardian depuis sa prison

Bradley Manning, la « taupe » de l'affaire Wikileaks, actuellement incarcéré aux États-Unis, va écrire bénévolement pour le Guardian.

Cet ancien agent du renseignement en Irak avait été reconnu coupable d'avoir transmis plus de 700 000 documents confidentiels au site Wikileaks, et condamné pour cela à 35 ans de prison. À son procès, celui qui souhaite désormais s'appeler « Chelsea » avait fait valoir ses problèmes d'identité sexuelle et réclamé un traitement hormonal.

Devant le refus du Pentagone, il avait déposé plainte, avec le soutien de nombreuses personnalités médiatiques. Depuis sa prison de Fort Leavenworth, il écrira désormais ses chroniques sur « la guerre, le genre, et la liberté de l'information » sans percevoir de rémunération.

Crédit photo : United States Army (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.