Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La mort annoncée des photographes régionaux
Publié le 

7 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La mort annoncée des photographes régionaux

La mort annoncée des photographes régionaux

Le magazine « La Côte‑d’Or j’adore », édité par le Conseil Général du département dans le but de promouvoir ce dernier et de stimuler le tourisme, ne prend même plus la peine de se doter de photographies régionales pour sa couverture.

L’an dernier, la cou­ver­ture du mag­a­zine touris­tique affichait une jeune femme d’origine tchèque. La pho­togra­phie avait été achetée sur la base d’images en ligne Foto­lia, qui fac­ture en général de 1,50 à 60 euros l’image. Cette année, la jeune fille présente en cou­ver­ture n’est pas plus côte-dori­enne que la précé­dente : elle est Russe ! L’image a, cette fois-ci, été achetée sur le site Shut­ter­stock. Pour un mag­a­zine qui est cen­sé met­tre en avant l’identité régionale et les habi­tants de la Côte‑d’Or, l’anecdote est décon­cer­tante…

Les Pyrénées-Ori­en­tales avaient fait de même pour leur carte de vœux 2013. Cen­sée met­tre en avant les « tal­ents » de la région, la brochure affichait des per­son­nes russ­es, alle­man­des, ital­i­ennes…

Un com­porte­ment des Con­seils Généraux assez cri­ti­quable lorsqu’on con­naît la sit­u­a­tion d’extrême pré­car­ité des pho­tographes français. Ces derniers, déjà touchés par la crise de la presse, se voient ain­si con­cur­rencés par des bases d’images en ligne bien plus abor­d­ables pour les médias et même, vis­i­ble­ment, pour l’État et ses représen­ta­tions régionales.

Pour lut­ter con­tre cette pré­car­ité et dénon­cer ces actions, une asso­ci­a­tion s’est créée : PAJ –Pho­tographes, Auteurs, Jour­nal­istes. Celle-ci « est une asso­ci­a­tion de pho­tographes, d’auteurs et de jour­nal­istes qui éprou­vent (…) de plus en plus de dif­fi­cultés à vivre de leur pro­fes­sion ». Elle entend « ren­con­tr­er les acteurs économiques et les décideurs poli­tiques afin de les informer de la pré­cari­sa­tion pré­cip­itée de (leur) pro­fes­sion sus­cep­ti­ble d’entraîner sa dis­pari­tion ».

Leur site internet
www.paj-photographe-auteur-journaliste.org

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site cotedor-tourisme.com

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision