Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La mort annoncée des photographes régionaux

7 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La mort annoncée des photographes régionaux

La mort annoncée des photographes régionaux

7 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Le magazine « La Côte‑d’Or j’adore », édité par le Conseil Général du département dans le but de promouvoir ce dernier et de stimuler le tourisme, ne prend même plus la peine de se doter de photographies régionales pour sa couverture.

L’an dernier, la cou­ver­ture du mag­a­zine touris­tique affichait une jeune femme d’origine tchèque. La pho­togra­phie avait été achetée sur la base d’images en ligne Foto­lia, qui fac­ture en général de 1,50 à 60 euros l’image. Cette année, la jeune fille présente en cou­ver­ture n’est pas plus côte-dori­enne que la précé­dente : elle est Russe ! L’image a, cette fois-ci, été achetée sur le site Shut­ter­stock. Pour un mag­a­zine qui est cen­sé met­tre en avant l’identité régionale et les habi­tants de la Côte‑d’Or, l’anecdote est déconcertante…

Les Pyrénées-Ori­en­tales avaient fait de même pour leur carte de vœux 2013. Cen­sée met­tre en avant les « tal­ents » de la région, la brochure affichait des per­son­nes russ­es, alle­man­des, italiennes…

Un com­porte­ment des Con­seils Généraux assez cri­ti­quable lorsqu’on con­naît la sit­u­a­tion d’extrême pré­car­ité des pho­tographes français. Ces derniers, déjà touchés par la crise de la presse, se voient ain­si con­cur­rencés par des bases d’images en ligne bien plus abor­d­ables pour les médias et même, vis­i­ble­ment, pour l’État et ses représen­ta­tions régionales.

Pour lut­ter con­tre cette pré­car­ité et dénon­cer ces actions, une asso­ci­a­tion s’est créée : PAJ –Pho­tographes, Auteurs, Jour­nal­istes. Celle-ci « est une asso­ci­a­tion de pho­tographes, d’auteurs et de jour­nal­istes qui éprou­vent (…) de plus en plus de dif­fi­cultés à vivre de leur pro­fes­sion ». Elle entend « ren­con­tr­er les acteurs économiques et les décideurs poli­tiques afin de les informer de la pré­cari­sa­tion pré­cip­itée de (leur) pro­fes­sion sus­cep­ti­ble d’entraîner sa disparition ».

Leur site internet
www.paj-photographe-auteur-journaliste.org

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site cotedor-tourisme.com

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés