Accueil | Actualités | Médias | « En pays catalan, tous les talents ont de l’avenir ! »
Pub­lié le 9 janvier 2013 | Éti­quettes :

« En pays catalan, tous les talents ont de l’avenir ! »

Cette année, en Pyrénées-Orientales, les vœux 2013 ont comme un arrière-goût superficiel. Fort de sa volonté de mettre en avant le dynamisme du département, le Conseil Général s’est permis quelques négligences pour sa carte de vœux 2013.

En effet, sur cette dernière figure en bonne place, sous le slogan « En pays catalan, tous les talents ont de l’avenir ! », une série de photographies censées représenter, en principe, les habitants. Mais comme l’a révélé François Lietta, président des jeunes UMP 66, ces personnes de tout âge n’ont rien de Catalan... Elles sont russes, allemandes voire même italiennes, le Conseil Général ayant acheté ces photos sur une banque d’images en ligne.

« Il est assez osé de faire une campagne de communication mettant en avant les talents catalans et d’être incapable d’en trouver un seul ! » fait remarquer M. Lietta avant de souligner qu’un jeune guitariste russe, présent sur la carte, avait également été utilisé en pleine page dans le magazine du Conseil Général. Selon lui, ce genre de pratique est courant « mais dans ce cas-là on ne met pas en avant “des Catalans qui ont du talent”, le côté territorial et identitaire. Le jeune guitariste, il est russe ! Là, la supercherie est flagrante ! »

Ces banques d’images en ligne facturent en général de 1,50 à plus de 60 euros l’image. L’identité n’a pas de prix…

Crédit photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux