Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Interpellés pour chantage auprès du roi du Maroc, les deux journalistes se disent piégés
Publié le 

31 août 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Interpellés pour chantage auprès du roi du Maroc, les deux journalistes se disent piégés

Interpellés pour chantage auprès du roi du Maroc, les deux journalistes se disent piégés

Nous évoquions dernièrement le chantage supposé exercé par deux journalistes à l’encontre du roi du Maroc. Dans un entretien accordé au Parisien après sa mise en examen, la journaliste Catherine Graciet, collaboratrice d’Éric Laurent dans cette affaire, assure être « tombée dans un piège ».

Affir­mant n’avoir « jamais voulu faire chanter qui que ce soit », cette dernière explique que c’est bien le palais roy­al qui aurait pro­posé de l’ar­gent pour empêch­er la paru­tion du livre à charge, créant de ce fait une ten­ta­tion cer­taine. Selon elle, à son retour de vacances, son con­frère Éric Lau­rent lui a appris que l’av­o­cat de Mohammed VI lui avait « pro­posé 3 mil­lions d’eu­ros con­tre la non-paru­tion du livre ».

Lors d’un sec­ond ren­dez-vous, l’av­o­cat aurait main­tenu sa propo­si­tion. C’est à l’is­sue du troisième et dernier ren­dez-vous que Mme Gra­ci­et a été inter­pel­lée en com­pag­nie d’Éric Lau­rent pour ten­ta­tive de chan­tage et d’ex­tor­sion de fonds.

D’après ses dires, c’est pour­tant tout l’in­verse qui est arrivé : l’av­o­cat du roi leur a remis 40 000 euros d’a­vance à cha­cun après avoir fixé son offre à 2 mil­lions d’eu­ros. Une somme qu’elle a accep­té. « J’ai eu un accès de faib­lesse… C’est humain, non ? », avance-t-elle avant de regret­ter : « On ne m’a même pas lais­sé la chance de regret­ter, de voir ce que j’al­lais faire après. Mais je me suis fait la promesse que notre livre sor­ti­ra. »

De son côté, Éric Lau­rent a égale­ment assure égale­ment avoir été « piégé ». Dans Le Monde, ce dernier con­fie avoir suc­com­bé à la ten­ta­tion par « peur » des retombées de cette enquête. « On se dis­ait quelles seront les con­séquences ? La propo­si­tion que l’on m’a faite me parais­sait être un com­pro­mis (…) Désta­bilis­er un régime à tra­vers un ouvrage dans un con­texte géopoli­tique très par­ti­c­uli­er, cela ne me parais­sait pas une bonne idée. Mon inter­locu­teur est arrivé au bon moment. Il a su exploiter cela. Puis il m’a piégé. Vous pou­vez ne pas le croire, mais c’est lui qui m’a piégé », con­clut-il.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision