Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Indonésie : ouverture du procès des deux journalistes français
Publié le 

22 octobre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Indonésie : ouverture du procès des deux journalistes français

Indonésie : ouverture du procès des deux journalistes français

Thomas Dandois et Valentine Bourrat, les deux journalistes français arrêtés en Indonésie, ont vu leur procès s’ouvrir ce lundi 20 octobre devant un tribunal de Papouasie.

Ces derniers avaient été arrêtés le 6 août pour avoir effec­tué un reportage pour Arte sans autori­sa­tion sur des rebelles séparatistes de Papouasie. Aujour­d’hui, ils sont jugés pour « usage abusif de visa d’en­trée ». En effet, les deux jour­nal­istes étaient entrés en Indonésie avec un visa touris­tique plutôt qu’un visa de jour­nal­iste avec autori­sa­tion.

« Les deux prévenus savaient qu’ils n’avaient pas le droit d’u­tilis­er un visa de touriste pour effectuer des activ­ités jour­nal­is­tiques en Indonésie, et qu’ils devaient obtenir un per­mis jour­nal­is­tique du gou­verne­ment indonésien », a rap­pelé le pro­cureur Sukan­da.

De son côté, l’ONG Human rights watch a accusé les autorités indonési­ennes de « faire obsta­cle à toute cou­ver­ture médi­a­tique indépen­dante de la province de Papouasie » en exigeant des autori­sa­tions spé­ciales qui sont rarement accordées aux jour­nal­istes, et que ceux qui en obte­naient une étaient « sys­té­ma­tique­ment suiv­is de près ». « La chape de plomb posée par le gou­verne­ment indonésien sur la cou­ver­ture médi­a­tique de la Papouasie a pour résul­tat que pour les étrangers, faire du jour­nal­isme dans la province est con­sid­éré comme une activ­ité crim­inelle », a ajouté HRW.

Du côté de la défense des jour­nal­istes, ont estime que l’acte d’ac­cu­sa­tion de « seule­ment deux pages » n’est « pas sérieux » et on espère une expul­sion au plus vite. Les deux reporters risquent, selon la loi indonési­enne, une peine pou­vant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision