Accueil | Actualités | Médias | France Télévisions licencie à tour de bras…
Pub­lié le 4 septembre 2012 | Éti­quettes : ,

France Télévisions licencie à tour de bras…

C’est timidement que Rémy Pfimlin, président de France Télévisions, a admis, le 30 août, qu’il y aurait sans doute « une réduction des effectifs plus importante que les 5 % prévus » pour la période 2011-2015. Selon les syndicats, les licenciements pourraient particulièrement frapper France 3, engagée dans une réorganisation compliquée.

Une mauvaise nouvelle qui arrive sur fond de querelle autour du rétablissement de la publicité en soirée sur les chaînes publiques. Le ministre de la Culture, Aurélie Filippetti a clairement annoncé que l’interdiction serait maintenue. Or, sans recettes supplémentaires, Pfimlin ne pourra pas boucler son budget. Et pas question d’augmenter la redevance ou de demander une subvention au gouvernement, qui vient de critiquer la mauvaise qualité des programmes. Autrement dit, Pfimlin, fidèle sarkozyste, se retrouve coincé par le nouveau pouvoir. En attendant d’être poussé vers la sortie.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This