Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Des employés du Monde coupent le courant en signe de protestation
Publié le 

1 octobre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Des employés du Monde coupent le courant en signe de protestation

Des employés du Monde coupent le courant en signe de protestation

Crise interne au journal Le Monde après un projet de la direction excluant les non-journalistes de la structure juridique du groupe.

Celui-ci prévoit de regrouper tous les cadres et employés des ser­vices admin­is­trat­ifs et tech­niques au sein d’une fil­iale autonome. Lev­ée de boucli­er immé­di­ate dans la rédac­tion. Ven­dre­di matin, cer­tains mem­bres du per­son­nel ont car­ré­ment coupé le courant de tout un étage du siège du Monde, retar­dant le bouclage du jour­nal.

Le courant n’a été rétabli que vers 11 heures, et seuls les abon­nés ont pu recevoir l’édi­tion du week-end. L’in­ter­syn­di­cale CFDT, CGT et SNJ du Monde et du Monde.fr craint en effet que cette fil­iale « low cost » ne garan­tisse pas les mêmes con­di­tions de salaire et de pro­tec­tion sociale aux non-jour­nal­istes qui y seraient inté­grés. « Com­ment penser que la logique d’é­conomies que met en place la direc­tion, poussée par les action­naires, va s’ar­rêter aux seuls non-jour­nal­istes? Dans quelques mois, nous serons à notre tour trop coû­teux, trop nom­breux », indique un tract syn­di­cal.

450 salariés ont d’ores et déjà signé une péti­tion deman­dant l’a­ban­don du pro­jet. « Nous voulions envoy­er un mes­sage: nous avons besoin de tous les gens qui font le jour­nal, et pas unique­ment des jour­nal­istes. Ce sont les tech­ni­ciens qui ont remis en route le courant. Nous avons besoin d’eux », a expliqué Antonin Sabot, jour­nal­iste au Monde.fr, délégué syn­di­cal CNT et secré­taire du CE du Monde Inter­ac­t­if.

La suite des protes­ta­tions et des actions dépen­dra des déci­sions pris­es par la direc­tion dans les jours à venir.

Voir notre infographie du journal Le Monde

Crédit pho­to : drum­aboy via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision