Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Der Spiegel annonce une cure d’austérité

1 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Der Spiegel annonce une cure d’austérité

Der Spiegel annonce une cure d’austérité

1 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Le paysage médiatique allemand est en crise. Après le dépôt de bilan du quotidien Frankfurter Rundschau, de l’agence de presse dapd, et la mort annoncée du Financial Times Deutschland, c’est au tour de Der Spiegel de faire part de ses difficultés.

Dans un entre­tien accordé au Süd­deutsche Zeitung ce jeu­di, le directeur exé­cu­tif du plus grand heb­do­madaire alle­mand, Ove Saffe, a déclaré que son « chiffre d’af­faires glob­al va baiss­er cette année de 6%, à 307 mil­lions d’eu­ros, son niveau de 2003 ». Aus­si, « Der Spiegel a per­du env­i­ron 10% de recettes pub­lic­i­taires, et même les recettes de dis­tri­b­u­tion pour­raient être en baisse pour la pre­mière fois depuis de nom­breuses années ». « Nous devons économiser et adapter notre struc­ture de coûts » a‑t-il annon­cé, affir­mant que cela ne se ferait pas au détri­ment de la qual­ité du titre.

Ove Saffe a aus­si voulu insis­ter sur la supéri­or­ité de son quo­ti­di­en sur la con­cur­rence, pour ne rien perde de son pres­tige : « Les salariés du groupe Spiegel béné­fi­cient de con­di­tions de tra­vail par­ti­c­ulière­ment bonnes, avec des ser­vices, des presta­tions sociales élevées et un salaire supérieur à la moyenne. C’est jus­ti­fié puisque ce que nous pro­duisons est aus­si supérieur à la moyenne. Pour autant, des économies sont pos­si­bles dans tous les secteurs. » Si le numérique se porte bien, cela « ne com­pensera pas les pertes dans notre cœur de méti­er à moyen-terme », a‑t-il regret­té. Ain­si, des sup­pres­sions de postes n’ont-elles pas été écartées par le directeur de l’hebdomadaire.

Crédit pho­to : Wolf­gang Mein­hart via Wiki­me­dia (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés