Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médias : Alain Delon déçu par la presse suisse
Publié le 

16 mars 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Médias : Alain Delon déçu par la presse suisse

Médias : Alain Delon déçu par la presse suisse

Le grand acteur français avait, en 1983, quitté l’hexagone pour s’établir en Suisse. Outre les raisons économiques, Delon espérait trouver au-delà des Alpes un refuge au venin craché par la presse française, lui reprochant tantôt d’avoir de l’argent, tantôt d’être de droite.

Ce dernier vient tout juste de faire l’amère expéri­ence que, même en Suisse, la presse de caniveau reste une presse de caniveau. Dans une let­tre envoyée au rédac­teur en chef de L’Il­lus­tré, un mag­a­zine trai­tant de l’actualité générale et peo­ple, Alain Delon dénonce un « réquisi­toire sovié­tique (…) dont le sup­port jour­nal­is­tique se voudrait être les con­fi­dences recueil­lies auprès de mon fils Alain-Fabi­en ». Après s’être indigné de ne pas avoir été con­sulté avant la paru­tion des pro­pos de son fils, l’acteur pour­suit : « Je tenais jusqu’ici L’illustré en estime, que je me représen­tais en décoc­tion de Paris Match plutôt qu’en pho­to­copie d’Ici Paris. »

Vis­i­ble­ment déçu de subir, en Suisse, un traite­ment déjà vécu en France, il lance : « Sans amer­tume ni acri­monie, je vous dis ici ma décep­tion et mon dégoût qui me don­nent à penser que lorsque je pris en 1983 la déci­sion de m’établir dans votre pays pour con­courir dans ma mod­este mesure à ses activ­ités économiques et cul­turelles, je pen­sais chang­er d’horizon et de niveau de pen­sée alors que je ne fai­sais que sor­tir de la fange pour plonger dans la fos­se sep­tique. »

Crédit pho­to : Ivan Bessedin via Wiki­me­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision