Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Colère de Jean-Yves Camus après la parution de sa tribune dans Le Monde

14 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Colère de Jean-Yves Camus après la parution de sa tribune dans Le Monde

Colère de Jean-Yves Camus après la parution de sa tribune dans Le Monde

14 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Jean-Yves Camus a des raisons de se dire « très en colère ». Alors qu’il avait fourni un papier au journal Le Monde sur Le Pen père et fille, le politologue a eu la surprise de voir que son titre avait été changé à la parution, mercredi 6 mai.

À l’o­rig­ine inti­t­ulé « Le FN à la croisée des chemins », l’ar­ti­cle du « spé­cial­iste de l’ex­trême-droite » a finale­ment eu pour titre : « Au-delà de leurs désac­cords, père et fille parta­gent un nation­al­isme étriqué » Une mod­i­fi­ca­tion qui, en plus de déformer l’idée de départ, y ajoute un juge­ment de valeur…

Sur son compte Face­book, M. Camus a ain­si poussé un coup de gueule, rap­pelant qu’au départ, « (son) arti­cle ne dit pas cela et se borne à con­stater leur accord [celui de Jean-Marie Le Pen et de sa fille, ndlr] sur la préférence nationale ». D’autre part, « je n’ai jamais util­isé “nation­al­isme étriqué”, pas davan­tage d’ailleurs que “gauche sec­taire” ou “sarkozysme obtus” », note-t-il avant d’a­jouter que, « quitte à cho­quer, (…) le nation­al­isme n’est pas for­cé­ment obtus ».

« Les usages sci­en­tifiques inter­dis­ent ce type de juge­ments de valeurs. Qu’il soit donc clair que je me dis­tan­cie totale­ment de ce titre, qui me met finale­ment en porte à faux avec mon objet d’é­tude. Je suis très, très en colère… », a‑t-il conclu.

Suite à ce bil­let de mise au point, Joël Gom­bin, un autre poli­to­logue, a tenu à faire part égale­ment de ses mésaven­tures avec le quo­ti­di­en du soir. « Le Monde m’a fait le même coup », explique-t-il sur Face­book après que le jour­nal ait mod­i­fié l’un de ses titres pour un arti­cle qui, de plus, ne lui a pas été payé.

« Je m’en suis ému auprès du patron des pages “Débats”, qui m’a dit grosso modo que les auteurs n’avaient rien à dire sur le titre et qu’il com­pre­nait mieux que moi mon texte », racon­te-t-il. Et de con­clure : « S’ils veu­lent traiter les gens comme des pigistes, qu’ils paient au moins la pige ! »

Entretemps, l’ar­ti­cle du Monde a été mod­i­fié, le terme “étriqué” ayant été supprimé.

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Crédit pho­to : DR

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés