Accueil | Actualités | Médias | Calais : Nord littoral a-t-il tenté de masquer un lynchage commis par des clandestins ?
Pub­lié le 7 novembre 2014 | Éti­quettes :

Calais : Nord littoral a-t-il tenté de masquer un lynchage commis par des clandestins ?

Mis en cause par un quotidien régional, la radio nordiste Radio 6 a été contrainte de publier les preuves de ses écrits.

Ce dimanche 2 novembre, celle-ci annonçait l'agression et le lynchage de deux hommes par une trentaine de clandestins à Calais. Dès le lendemain, le quotidien Nord Littoral démentait l'information en expliquant qu'« aucune personne n'a été transportée à l'hôpital pour des faits similaires ».

« Du côté du commissariat, on confirme une seule plainte déposée pour un vol de téléphone portable, avec violence, par un groupe de migrants. (...) Le parquet confirme qu'un migrant mineur a été placé en garde à vue pour un vol avec violence et laissé libre, mais rien à voir avec les rumeurs du web », ajoutait le journal, sûr de ses sources, qualifiant l'information de Radio 6 de « grosse rumeur » internet.

Mais mardi 4 novembre, Radio 6 a publié les preuves de ses écrits : deux photos des hommes agressés, le visage tuméfié, mais surtout le compte-rendu d’infraction initial et le procès-verbal de plainte, établis par la police.

Un pied de nez aux « détracteurs » des journalistes de Radio6, qui expliquent avoir été insultés, menacés, « et même parfois pire… ». « Alors, oui nous faisons notre métier de journaliste et personne ne nous empêchera jamais d’informer », concluent-il sur la page Facebook de la radio.

Crédit photo : DR Radio 6

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux