Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Assises du journalisme 2014 : les nouveaux médiateurs

20 octobre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Assises du journalisme 2014 : les nouveaux médiateurs

Assises du journalisme 2014 : les nouveaux médiateurs

20 octobre 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Le Cercle des médiateurs de presse présidé par Marie-Laure Augry médiatrice de France 3 organisait le 17 octobre à Metz un atelier présidé par Loïc Hervouet formateur en éthique du journalisme à l’ESJ Lille sur le thème « Pour de nouveaux médiateurs ? ».

La pro­fes­sion de médi­a­teur était bien représen­tée avec Pas­cal Galin­ier (Le Monde), Jérôme Bou­vi­er (Radio France et organ­isa­teur des Assis­es), Bernard Stéphan (La Mon­tagne) et le ren­fort de Sophie Lecointe du bureau juridique de la direc­tion générale des médias et des indus­tries cul­turelles (DGMIC).

La toile a boulever­sé les rap­ports entre les util­isa­teurs et les médias. Si les cour­ri­ers par voie postale sont mourants (10/15 par semaine pour l’ensemble de Radio France) les cour­riels représen­tent main­tenant 98% des con­tacts. Cer­tains médias (Ouest France, La Croix) on choisi de ne pas avoir de médi­a­teurs, à La Croix chaque lettre/courriel reçoit une réponse de la direc­tion de la rédaction.

Mais le con­texte économique pèse « est ce raisonnable de créer des postes de médi­a­teurs alors qu’on licen­cie des reporters ? » (Jérôme Bou­vi­er). Si le médi­a­teur peut val­oris­er la mar­que de presse, créer de la valeur ajoutée dans un pre­mier temps il est un… coût et rien n’est prévu dans les aides à la presse pour aider finan­cière­ment à la créa­tion de postes de médiateurs.

Les évo­lu­tion récentes n’incitent pas à un opti­misme démesuré : Le Parisien et L’Express n’ont plus de médi­a­teurs. La page heb­do­madaire de Pas­cal Galin­ier dans Le Monde est sup­primée et rem­placée par une page « en fonc­tion des besoins » bien aléa­toire. Le blog du jour­nal­iste y pal­liera mais est-ce vrai­ment la même chose ?

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés