Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Alain Minc, « visionnaire » ?
Alain Minc, « visionnaire » ?

4 novembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Alain Minc, « visionnaire » ?

Alain Minc, « visionnaire » ?

Alain Minc, « visionnaire » ?

Sur la toile, les internautes ironisent sur Alain Minc, le « visionnaire », tandis que certains journalistes (ambitieux ?) n’hésitent pas à lui attribuer ce qualificatif.

Une anec­dote rap­portée par Jean Stern dans Les patrons de la presse nationale. Tous mau­vais ? aux édi­tions La Fab­rique, sem­ble don­ner rai­son aux pre­miers. L’an­cien jour­nal­iste de Libéra­tion et de La Tri­bune révèle, page 88 de son livre, que « quand la bulle inter­net éclate en 2001, Alain Minc et Dominique Alduy, la direc­trice générale de l’époque, veu­lent fer­mer lemonde.fr ! Dominique D’Hin­nin (mem­bre du con­seil de sur­veil­lance du Monde, ndlr) s’y oppose et fait apporter en compte courant de quoi sauver le Monde inter­ac­t­if ». Et Jean Stern de se moquer : « la clair­voy­ance n’a jamais été le point fort d’Alain Minc. »

Pour la petite anec­dote, l’an­cien con­seiller de Nico­las Sarkozy et actuel con­seiller de nom­breux patrons français est le coin­ven­teur du néol­o­gisme « télé­ma­tique », employé pour la pre­mière fois dans le rap­port Nora-Minc sur l’in­for­ma­ti­sa­tion de la société en décem­bre 1977, qui pré­fig­ure le lance­ment du Minitel…

Voir aussi : entretien avec Jean Stern

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo USA21.tv via Youtube

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.

Stéphane Simon

Le pro­duc­teur de Thier­ry Ardis­son n’est pas à une con­tra­dic­tion près : s’at­ti­rant les foudres de la droite sou­verain­iste lors de l’ère trans­gres­sive et imper­ti­nente des années 90, il s’arrange pour qu’elle lui mange dans la main trente ans plus tard.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.