Accueil | Actualités | Médias | Aide publique pour les médias : les quinze principaux bénéficiaires en 2017
Pub­lié le 1 mars 2019 | Éti­quettes :

Aide publique pour les médias : les quinze principaux bénéficiaires en 2017

Si sur la période 2012/2017 les grands groupes de médias trustent les aides à la presse, il est souvent difficile de s’y retrouver dans le maquis des subventions. La Correspondance de la presse clarifie les choses dans un tableau (sans doute à compléter) pour l’année 2017.

Le tableau qui suit analyse les 15 premiers groupes bénéficiaires.

On retrouverait ensuite L’Équipe (groupe Amaury), de nombreux titres de la presse quotidienne régionale, Marianne, Le Point, etc. Sur le cumul des sommes reçues par les 33 premiers groupes subventionnés, les dix de tête absorbent environ 80%des aides. Ces chiffres ne comprennent pas les aides apportées par Google (financier du Decodex du Monde) sur le plan privé.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This