Accueil | Actualités | Médias | Affaire Vincent Lambert : le CSA met en garde quatre chaînes
Pub­lié le 21 juin 2015 | Éti­quettes :

Affaire Vincent Lambert : le CSA met en garde quatre chaînes

Saisi après la diffusion d'une vidéo de Vincent Lambert sur certaines chaînes de télévision, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a mis en garde quatre d’entre elles, qui n'avaient pas pris soin de flouter son visage : BFMTV, LCI, M6 et TF1.

« La diffusion de ces images de M. Vincent Lambert sans consentement préalable et sans floutage constitu(e) une atteinte à l'intimité de sa vie privée et à son image », ont écrit les Sages dans un communiqué.

Concernant les quatre autres chaînes ayant diffusé la vidéo en floutant toutefois le visage de Vincent Lambert, France 2, France 3, Canal+ et i>Télé, le Conseil s'est contenté d'une lettre pour rappeler « que la diffusion de telles images sans consentement préalable était de nature à porter atteinte à l'intimité de la vie privée ».

Le CSA avait été saisi le 10 juin dernier après la diffusion sur ces chaînes de cette vidéo, filmée par les proches de Vincent Lambert quelques jours après l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme validant l’arrêt des « soins » de ce grand handicapé. La vidéo, qui en a troublé plus d’un, le montrait sur son lit d'hôpital, semblant interagir avec son entourage.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This