Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
96 suppressions de postes au Bien Public et au Journal de Saône-et-Loire

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

3 juin 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | 96 suppressions de postes au Bien Public et au Journal de Saône-et-Loire

96 suppressions de postes au Bien Public et au Journal de Saône-et-Loire

Temps de lecture : < 1 minute

Selon une source syndicale, 96 emplois vont bientôt être supprimés aux quotidiens Le Bien public et Le Journal de Saône-et-Loire, deux journaux appartenant au groupe Est Bourgogne Rhône Alpes (EBRA), anciennement France Est Médias dont les principaux actionnaires sont le Crédit Mutuel et Philippe Hersant. Les deux journaux sont déficitaires.

Dans un pre­mier temps, la fer­me­ture de l’im­primerie de Châtenoy-le-Roy­al (Saône-et-Loire) va entraîn­er la sup­pres­sion de 56 postes. Ensuite vient s’a­jouter le « plan de sauve­g­arde de l’emploi » qui prévoit 40 départs volon­taires dans les ser­vices admin­is­tratif, tech­nique et infor­ma­tique des deux journaux.

« Nous essuyons les plâtres mais nous ne serons pas les seuls, je pense notam­ment à l’Est répub­li­cain, L’Al­sace… » (appar­tenant au même groupe), a déclaré à l’AFP la déléguée syn­di­cale CGT-Fil­pac, Valérie Roure.

« Les pre­miers départs devraient inter­venir d’ici sep­tem­bre. Ni les jour­nal­istes, ni les forces de vente ne seront impactés », a pré­cisé la CGT dans un com­mu­niqué. Avec ces deux plans d’é­conomie, la direc­tion espère ramen­er ses titres à l’équilibre.

Vidéos à la une