96 suppressions de postes au Bien Public et au Journal de Saône-et-Loire

Selon une source syndicale, 96 emplois vont bientôt être supprimés aux quotidiens Le Bien public et Le Journal de Saône-et-Loire, deux journaux appartenant au groupe Est Bourgogne Rhône Alpes (EBRA), anciennement France Est Médias dont les principaux actionnaires sont le Crédit Mutuel et Philippe Hersant. Les deux journaux sont déficitaires.

Dans un premier temps, la fermeture de l’imprimerie de Châtenoy-le-Royal (Saône-et-Loire) va entraîner la suppression de 56 postes. Ensuite vient s’ajouter le « plan de sauvegarde de l’emploi » qui prévoit 40 départs volontaires dans les services administratif, technique et informatique des deux journaux.

« Nous essuyons les plâtres mais nous ne serons pas les seuls, je pense notamment à l’Est républicain, L’Alsace… » (appartenant au même groupe), a déclaré à l’AFP la déléguée syndicale CGT-Filpac, Valérie Roure.

« Les premiers départs devraient intervenir d’ici septembre. Ni les journalistes, ni les forces de vente ne seront impactés », a précisé la CGT dans un communiqué. Avec ces deux plans d’économie, la direction espère ramener ses titres à l’équilibre.