Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Israël met les journalistes espagnols sous pression
Publié le 

7 août 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Israël met les journalistes espagnols sous pression

Israël met les journalistes espagnols sous pression

Bien qu’ils soient assez rares, Israël n’aime pas les journalistes qui filment le conflit avec la Palestine depuis la bande de Gaza.

Sur sa page Face­book offi­cielle, l’am­bas­sade d’Is­raël en Espagne a pub­lié ven­dre­di dernier un texte inti­t­ulé : « TVE à Gaza : activisme vs. jour­nal­isme. » Hamu­lat Rogel, son porte-parole, a reproché à Yolan­da Alvarez, la cor­re­spon­dante de la télévi­sion publique espag­nole (TVE) en Israël, d’avoir filmé l’opéra­tion « Bor­dure pro­tec­trice » depuis la bande de Gaza.

Selon lui, cet état de fait aurait con­duit la jour­nal­iste à se « trans­former en cour­roie de trans­mis­sion des mes­sages, chiffres, images et don­nées du Hamas ». Le com­mu­niqué, pub­lié le 1er août, pour­suit en cri­ti­quant ses  « chroniques drama­tisées » qui « abusent des adjec­tifs » et ses « mis­es en scène, résul­tat d’un cast­ing et d’une sélec­tion de scé­nar­ios au ser­vice des intérêts du Hamas », qui sont « le pro­duit d’une mil­i­tante ».

Cette prise de posi­tion a provo­qué une vive polémique chez les jour­nal­istes espag­nols. La prin­ci­pale intéressée, Yolan­da Alvarez, n’a pas tardé à répon­dre à l’am­bas­sade sur sa page Twit­ter : « Vous le dites vous-mêmes : c’est votre mil­i­tan­tisme con­tre notre jour­nal­isme. »

Quant à ses con­frères, ils se sont spon­tané­ment indigné face à cette « ten­ta­tive d’intimidation ». Le comité de rédac­tion de TVE a défendu le « tra­vail pro­fes­sion­nel » et « extra­or­di­naire » de sa jour­nal­iste et a sig­nalé que « l’accuser d’être une mil­i­tante » au ser­vice d’une organ­i­sa­tion con­sid­érée comme ter­ror­iste par la majorité de la com­mu­nauté inter­na­tionale pou­vait « com­pro­met­tre sa sécu­rité ».

De son côté, la sec­tion espag­nole de Reporters sans fron­tières a pub­lié un com­mu­niqué au lende­main de celui de l’am­bas­sadeur, révélant que « d’autres médias ont con­fir­mé les inces­santes pres­sions aux­quelles les ser­vices diplo­ma­tiques israéliens en Espagne soumet­tent les jour­nal­istes et les médias espag­nols ». Dénonçant « une atti­tude per­ma­nente d’intimidation » par le biais de « plaintes, appels et vis­ites », l’as­so­ci­a­tion a con­clu en deman­dant « à Israël de cess­er d’utiliser ses diplo­mates comme agents de pres­sion et de pro­pa­gande ».

La veille du com­mu­niqué de M. Rogel, le 31 juil­let, Yolan­da Alvarez a été con­trainte de quit­ter la bande de Gaza, offi­cielle­ment sur recom­man­da­tion du min­istère des affaires étrangères pour des raisons de sécu­rité. Celle-ci est retournée à Jérusalem pour cou­vrir les bom­barde­ments, du « bon » côté de la fron­tière.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision