Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Yahoo! Québec automatise son site et vire une dizaine de journalistes

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

20 février 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Yahoo! Québec automatise son site et vire une dizaine de journalistes

Yahoo! Québec automatise son site et vire une dizaine de journalistes

Temps de lecture : < 1 minute

Par courriel, la direction du portail francophone Yahoo! Québec a informé ses employés qu’une dizaine de personnes allaient devoir quitter la société suite à « un changement de stratégie ».

« Nous tenons à vous sig­naler que Yahoo! apporte des change­ments » dans ses activ­ités médias, a écrit Yahoo!. Une déci­sion qui se traduit « dans cer­tains cas, (par) des déci­sions dif­fi­ciles ». « En rai­son de ces change­ments, nous n’avons plus besoin de vos ser­vices », con­clut le courriel.

Selon le mag­a­zine économique Les Affaires, Yahoo! serait sur le point d’au­toma­tis­er la mise en ligne de ses con­tenus, ce qui entraîn­erait cette sup­pres­sion d’une dizaine de postes. « Nous effec­tuons quelques change­ments à la page d’ac­cueil de Yahoo! Québec, tout en con­tin­u­ant à offrir à notre com­mu­nauté un con­tenu de qual­ité », a répon­du la direction.

Les sec­tions actu­al­ité, sport, économie et diver­tisse­ment seraient touchées, la par­tie com­mer­ciale épargnée.