Accueil | Actualités | Médias | Xavier Bertrand sponsorise-t-il Saint Quentin mag ?
Pub­lié le 25 juillet 2014 | Éti­quettes :

Xavier Bertrand sponsorise-t-il Saint Quentin mag ?

Xavier Bertrand, le député maire UMP de Saint-Quentin (02) aurait réduit à partir de 2013 de façon drastique le budget communication de sa ville et des organismes para-municipaux dans le quadri hebdomadaire L'Aisne nouvelle. Depuis le printemps, la com' municipale est hébergée majoritairement dans les pages du nouvel hebdomadaire gratuit Saint-Quentin mag.

Pour L'Aisne nouvelle, l'enveloppe publicitaire, sous forme d'annonces ou de communiqués, serait ainsi passée de 60 000 euros en 2012 à 10 000 l'année dernière. En 2014, elle devrait être encore réduite et se rapprocher de zéro, d'après une source interne. La communication municipale réservée à la presse ne s'est pas évaporée pour autant. Elle s'est majoritairement déplacée dans les pages de Saint Quentin mag. L'hebdomadaire gratuit a été créé en mars 2014 par des transfuges de L'Aisne nouvelle. Il s'agit en l'occurrence des anciens rédacteur en chef, rédacteur en chef adjoint et directrice commerciale du quadrihebdomadaire, Bertrand Duchet, Erik Leskiw et Odile Beaufort. Les deux premiers ont fait jouer la clause de cession en 2013, suite à la vente du pôle Champagne Ardennes Picardie (auquel appartenait L'Aisne nouvelle) par le groupe Hersant médias. La directrice commerciale a aussi profité de la cession du journal l'empire belge de presse Rossel (La Voix du Nord) pour partir.

Les relations exécrables entre le premier édile de préfecture de l'Aisne et L'Aisne nouvelle expliquent en partie l'assèchement des encarts municipaux à l'égard du titre. Bertrand et le titre local, cornaqué depuis Amiens par Le Courrier picard, seraient en délicatesse depuis deux ans environ. Il est de notoriété publique que le député maire de Saint Quentin a le plus grand mal à admettre la critique dans les médias en général et dans "son" journal local, L'Aisne nouvelle La proximité entre Bruno Leskiw à Xavier Bertrand est également connue. Les deux hommes se fréquentent depuis une vingtaine d'année. Leskiw aurait même été le photographe attitré de Bertrand. Avant de prendre ses fonctions à L'Aisne nouvelle, il aurait réalisé des reportages pour le bulletin interne de la ville de Saint-Quentin. Réelle ou non, cette amitié a en tout cas offert un sacré ballon d'oxygène à la jeune société éditrice de l'hebdomadaire, SQ presse. Saint Quentin mag, distribué sur une cinquantaine de points à Saint Quentin (dont la mairie et les services municipaux), annonce une diffusion de l'ordre de 20 000 exemplaires. Mais ne précise pas son chiffre d'affaires prévisionnel pour 2014. En cas de succès, le titre pourrait être décliné en 2015-2016 dans d'autres agglomérations de l'Aisne (Laon) et de la Somme (Amiens, Arras).

Crédit photo : fvz via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This