Accueil | Actualités | Médias | Une nouvelle jeunesse pour le magazine Photo ?
Pub­lié le 14 novembre 2014 | Éti­quettes : ,

Une nouvelle jeunesse pour le magazine Photo ?

Photo, le mythique mensuel glamour centré sur l'art de la photographie, a trouvé cet été un repreneur ambitieux : l'homme d'affaires belge David Swaelens-Kane et sa compagne, l'Italienne Monika Bacardi, héritière des spiritueux du même nom.

Ensemble, ils entendent relancer le titre en grande pompe après l'avoir racheté à l'éditeur MagWeb, qui l'avait lui-même acheté en 2011 à Lagardère. « C'était une parenthèse. Nous, nous sommes là pour les cinquante prochaines années! », a prévenu David Swaelens-Kane.

Pour ce faire, il a tenu à conserver la même équipe éditoriale, dirigée depuis la naissance du magazine en 1967 par Éric Colmet-Daâge. C’est à l'occasion de l'édition 2014 de la foire internationale de la photo, « Paris Photo », qui se tient actuellement au Grand Palais (parisphoto.com/fr/paris), que la nouvelle version sera dévoilée. « Nous nous donnons un an pour faire évoluer la revue », a expliqué l'homme d'affaires, qui compte axer la mutation sur trois points capitaux : la montée en gamme, le glamour et le people. Pour lui, « c'est National Geographic qui rencontre Vogue et Vanity Fair. »

Avec un format plus petit et un grammage augmenté, « ce sera un magazine que l'on ne jette pas une fois fini, mais que l'on collectionne », assure M. Swaelens-Kane. Et grâce à cette nouvelle formule qui laissera plus de place au texte, l'homme d'affaires a l’ambition de doubler les ventes du mensuel d'ici trois ans.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This