Accueil | Actualités | Médias | Une chaîne allemande menacée de sanction pour avoir diffusé une émission russe
Pub­lié le 7 juin 2015 | Éti­quettes :

Une chaîne allemande menacée de sanction pour avoir diffusé une émission russe

Alertée par des parlementaires, l'autorité de régulation audiovisuelle allemande se penche actuellement sur le cas de la chaîne Salve.TV, accusée d'avoir osé reprendre « telle quelle » une émission de la chaîne russe RT.

Selon les parlementaires, cette émission ne développait que « le point de vue russe » et « ne contribuait pas à former un tableau objectif ». De plus, RT est jugée « trop proche du gouvernement » de Moscou et ses émissions sont diffusées « sans être accompagnées de commentaires critiques ».

L'autorité de régulation de Thuringe (TLM) va donc devoir examiner cette requête dans les prochains jours. Pour sa défense, le propriétaire de Salve.TV, Klaus-Dieter Böhm, a affirmé que les téléspectateurs allemands étaient libres de regarder ou non l'émission, et de se constituer leur propre opinion.

Un point de vue partagé par plusieurs téléspectateurs de la chaîne, comme en témoignent les différents commentaires postés à cette occasion. « La propagande antirusse effrénée dans les médias allemands n'a rien à voir avec le pluralisme d'opinions. Je suis ravi de voir une chaîne présenter courageusement et ouvertement un point de vue différent », a ainsi estimé l'un d'entre eux.

De son côté, Margarita Simonian, rédactrice en chef de RT Deutsch, a résumé ainsi la situation : « Dans une Allemagne démocratique, des parlementaires épris de liberté agitent des menaces contre une chaîne de télévision allemande. Et ce, parce que cette chaîne a osé émettre un point de vue différent de l'opinion propagée par les médias mainstream ».

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This