Accueil | Actualités | Médias | Un présentateur vedette interpellé par les autorités chinoises
Pub­lié le 20 juillet 2014 | Éti­quettes : ,

Un présentateur vedette interpellé par les autorités chinoises

Rui Chenggang, présentateur vedette de la chaîne China Central Television (CCTV), a été interpellé par la police chinoise.

En plus du présentateur spécialisé en économie, qui parlait couramment anglais et recevait, dans son émission, de nombreux dirigeants et hommes d'affaires influents, les autorités chinoises ont également « emmené » le vice-directeur de la chaîne, Li Yong. Des arrestations que le gouvernement n'a pas confirmées.

Cependant, elles semblent s'inscrire dans un vaste projet de lutte contre la corruption. D'après The Paper, un média de Shanghai, Rui Chenggang avait créé, avec les membres de sa famille, une importante société de relations publiques qui tirait un peu trop profit de son influence. La société aurait reçu de l'argent de certaines personnes dans le but d'arranger des rencontres avec des responsables officiels ou de s'assurer une couverture médiatique sur CCTV.

Crédit photo : Castelfranco via Wikimedia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux