Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Alexandre Lebedev : un oligarque sous pression

2 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Alexandre Lebedev : un oligarque sous pression

Alexandre Lebedev : un oligarque sous pression

2 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Le milliardaire russe, Alexandre Lebedev, patron de presse en Russie et en Grande-Bretagne, est sous pression. Copropriétaire, avec Mikhaïl Gorbatchev, du journal libéral Novaïa Gazeta, principal journal d’opposition en Russie, l’oligarque est accusé de « hooliganisme » et pourrait bien être prochainement condamné à de la prison ferme pour avoir agressé en direct un autre oligarque, le roi de l’immobilier Sergei Polonsky, en septembre 2011, à la télévision russe.

Alexandre Lebedev : un oligarque sous pression

Alexan­dre Lebe­dev / Ser­gueï Polon­sky, la “bas­ton” des mil­liar­daires (crédit : SuzyQ en exclu­siv­ité pour l’Ojim).

Fon­da­teur en 2008 du Par­ti démoc­ra­tique indépen­dant de Russie, avec le même Gor­batchev, Lebe­dev va, sem­ble-t-il, plus pay­er pour son oppo­si­tion à Pou­tine que pour le pugi­lat télévisuel…

Côté bri­tan­nique, Lebe­dev est pro­prié­taire du Lon­don Evening Stan­dard, dont il a fait un gra­tu­it, et du très sérieux Inde­pen­dent, mais les deux jour­naux enreg­istrent des pertes que le mil­liar­daire ne peut plus guère se per­me­t­tre car ses autres affaires (banque, com­pag­nie aéri­enne) vont mal, elles aus­si. Résul­tat : en Russie, comme en Grande-Bre­tagne, Lebe­dev vend des parts de ses journaux.

Début novem­bre 2012, son fils Evgueni Lebe­dev, a mis la clé sous la porte de la « Fon­da­tion pour le jour­nal­isme », lancée à Lon­dres par son père un an plus tôt. Une fon­da­tion dont l’objectif affiché était la pro­mo­tion d’un jour­nal­isme « libre et éthique », et qui finançait des pro­jets aus­si bien en Tunisie ou au Sud-Soudan que dans les ban­lieues britanniques.

L’empire de Lebe­dev est-il en train de s’effondrer ?

Crédit pho­to : Chatham House via Wiki­me­dia (cc)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

No Content Available

Derniers portraits ajoutés