Accueil | Actualités | Médias | Ukraine : l’UE réclame une enquête sur la mort de deux journalistes russes
Pub­lié le 25 juin 2014 | Éti­quettes :

Ukraine : l’UE réclame une enquête sur la mort de deux journalistes russes

Le 17 juin, deux journalistes russes ont été tués à l'est de l'Ukraine suite à des tirs de mortiers.

Le correspondant Igor Korneliouk et l'ingénieur du son Anton Volochine sont les premières victimes parmi les journalistes russes présents dans ce pays déchiré par la guerre civile. L'Union des journalistes de Russie s'est aussitôt adressée à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ainsi qu'aux organisations européennes et internationales pour éclaircir les circonstances de leur mort.

Dans un communiqué, le porte-parole du chef de la diplomatie de l'Union Européenne appelle les autorités ukrainiennes à lancer une enquête. Dans le document, le service de la politique étrangère européenne se dit préoccupé « par la poursuite des violences en Ukraine » et « les conséquences de cette escalade de la violence sur la liberté des médias et la liberté d'expression ».

Il ajoute que « la mort récente des journalistes russes – c’est un exemple de la détérioration de la situation ».

Crédit photo : osce.org (DR)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux